Cérémonie du 11 novembre

L’hommage aux combattants tombés lors des dernières guerres s’est doublé d’une pensée de l’orateur de la majorité municipale pour les 10 policiers tués lors de la manifestation interdite du . Ou comment prendre des libertés avec l’histoire : Les policiers ont été tués lors d’attentats dans les mois qui ont précédé la manifestation.

Plus d’une centaine d’Algériens ont été tués par la police sous les ordres de Papon lors de cette manifestation.

Laisser un commentaire