Un collège à haut risques … industriels

Suite à la catastrophe de Toulouse, nous avons adressé au Maire un courrier lui demandant d’organiser une réunion publique d’information sur les risques posés par la de Beauchamp et plus particulièrement par la société .

Notre élu a insisté et a interpellé le Maire sur la pertinence du projet de prévu à proximité. Le Maire a indiqué à nouveau qu’il avait une entière confiance envers la 3M et qu’il était inutile de parler des dangers de celle-ci puisque la [1], chargée du contrôle de ce type d’entreprises, n’a émis à ce jour aucune inquiétude sur des risques liés à ses activités. Il a également souligné que le gymnase, le stade municipal et le centre aéré sont encore plus près de cette entreprise ( !?!)

Et pourtant, selon un article paru dans les pages locales du Parisien le 15 novembre , la DRIRE a adressé à la préfecture du Val d’Oise un arrêté dans lequel elle donne un avis défavorable sur le projet de collège à Beauchamp du fait des « rejets dans l’air de composés organiques volatils en provenance de la 3M ». La DRIRE pense « qu’implanter un collège sous les vents dominants d’une usine de ce type ne semble pas judicieux, ne serait-ce qu’en cas d’incident ou de fuite ». En effet, contrairement à ce qu’a affirmé le Maire, la DRIRE a confirmé que la 3M est bel et bien une entreprise classée à risques. Celle-ci a d’ailleurs toujours été opposée au projet de Collège.

Malgré tout, le Maire de Beauchamp et le Conseil Général sembleraient persister dans leur choix. Que penser dès lors de la aux abords de la 3M pour les riverains et les utilisateurs des différentes installations municipales ? Des choix aussi importants concernant la des enfants ne peuvent être faits sans une réelle information et une véritable avec l’ensemble de la population.

A Toulouse aussi, les pouvoirs publics jugeaient que l’entreprise AZF était sans pour les riverains. La gestion des appartient à l’ensemble de la collectivité.

Nous devons tous rester très vigilants sur ce dossier afin de ne pas mettre les futurs collégiens dans une situation à risque au nom d’une simple promesse électorale.

[1] Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement

Dernière minute : Le Maire vient de décider la tenue d’une réunion le 29 Novembre 2001 entre le Conseil Municipal et la 3M. Seuls les présidents des associations locales ont été conviés.

Laisser un commentaire