Septembre 2002 : Intercommunalité / Mare de Beauchamp / Collège

Lors du Conseil Municipal du 27 Mai, nous avons demandé à M. le Maire ce qu’il comptait faire pour rapprocher les citoyens de leurs élus et les impliquer dans les différents projets de la commune. Depuis notre arrivée au Conseil Municipal, nous avons remarqué que la population n’était quasiment jamais consultée ou informée des différents dossiers et de leur avancement. M. le Maire a répondu que les Beauchampois sont suffisamment informés et consultés et qu’il n’est pas nécessaire d’en faire plus. Toutefois, plusieurs exemples prouvent le contraire :

L’intercommunalité

Aujourd’hui de nombreuses communes se regroupent afin de mettre en commun leurs compétences et leurs moyens pour réaliser des projets qu’elles ne pourraient, seules, mener à bien. A deux reprises, nous avons demandé à M. le Maire de nous donner son avis sur ce sujet. M. LAVAUD nous a répondu que plusieurs maires l’avaient contacté de manière informelle mais il n’a pas exprimé clairement sa position sur l’intercommunalité. Sans information, ni consultation des citoyens, les affinités politiques risquent d’être le seul critère de choix au détriment des véritables intérêts des populations.

La

Situé face à l’Avenue Gambetta, sur le territoire de Pierrelaye, le bassin de rétention des eaux pluviales, auxquelles sont mêlées des eaux usées, est la cause d’inondations et de pollutions dans le quartier de la Bergère. Les solutions préconisées par le avec l’aval de M. LAVAUD, membre de ce syndicat, ne régleront pas les problèmes. Les riverains s’inquiètent et demandent toujours à être consultés.

Le

M. le Maire a dit qu’il informerait la population lorsqu’il aurait des éléments nouveaux. Or les Beauchampois attendent encore la tenue d’une réunion publique pour aborder notamment la question de son emplacement à côté de l’usine chimique considérée à risques. Si le dossier est bloqué depuis plus d’un an, il y a certainement une raison autre qu’administrative… Les Beauchampois aimeraient bien la connaître.

Si vous aussi vous estimez que vous n’êtes pas suffisamment informés et si vous souhaitez participer à la vie locale de notre commune, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous donnons rendez-vous le 14 septembre au et dès aujourd’hui sur notre site Internet

Laisser un commentaire