Forum des Associations : Pourquoi pas un autre son de cloche ?

Pour la 2ème année consécutive, M. le Maire nous refuse l’entrée au . Nous contestons cette décision arbitraire qui va à l’encontre du respect des libertés.
Pour la 2ème année, notre Association a demandé au Maire de Beauchamp de participer au Forum des Associations.

Pour la 2ème année, celui-ci nous en interdit l’entrée et motive ainsi son refus :

« Je vous rappelle que le Forum des Associations est réservé à celles qui ont un caractère culturel, sportif, voire social. Or, Alternative Citoyenne, par ses écrits relayés par Monsieur Régis BRASSEUR au sein du Conseil Municipal, affiche une orientation très marquée politiquement, en totale contradiction avec l’esprit de la manifestation du mois de Septembre prochain. »

Pourtant l’objet social d’Alternative Citoyenne est de donner aux citoyens la place qui leur revient dans la ville et de dynamiser celle-ci par toute , économique, sociale ou liée à la protection de l’environnement.

Il est donc assez étonnant que le Maire, élu avec le soutien de l’ensemble des formations politiques UDF, RPR, DL, CNI, puisse s’autoriser à décider que l’expression publique de notre Association sur la gestion de la ville nous exclut du Forum.

Voilà qui est révélateur d’une conception rétrograde du mouvement associatif, comme si les habitants de Beauchamp devaient être « protégés » de la contagion d’idées touchant à la vie beauchampoise, simplement parce qu’elles ne sont pas celles du Maire.

D’autant qu’il est évident que les associations ne sont pas toutes traitées de la même façon. Ainsi, la Paroisse de Beauchamp, association cultuelle (« qui est relatif au culte ») et non culturelle est représentée au Forum avec, si l’on peut dire, la bénédiction de M. le Maire. De notre point de vue, la laïcité (dont le moment clé est l’adoption en 1905 de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat) permet entre autres l’expression des religions. C’est le respect de la liberté de chacun et nous considérons que cette liberté doit pouvoir s’exercer dans le cadre du Forum. Mais pour cela, la neutralité du pouvoir central ou de son représentant local est une condition indispensable.

Découlant de ce qui précède, l’idée d’égalité implique qu’une association laïque comme la nôtre doit avoir les mêmes droits qu’ une association à caractère cultuelle, sauf à commettre un excès de pouvoir.

Il est temps que ce Forum devienne la journée de toutes celles et tous ceux qui sont organisés en association (pour autant qu’elles ne prônent pas le racisme et l’exclusion), permettant à chaque habitant de les rencontrer, de débattre, d’adhérer ou non, et ainsi d’être un peu plus citoyen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.