Collège : Comment faire pire ?

Depuis le 14 octobre et jusqu’au 15 novembre, se tient en Mairie l’enquête d’utilité publique relative à la construction d’un collège sur les terrains de l’usine (Pointe Barrachin). Alternative Citoyenne s’indigne aujourd’hui des conditions dans lesquelles se déroule cette enquête publique et a décidé de vous donner toutes les informations qui ont été volontairement occultées par M. le Maire.
La est le seul organisme officiel habilité à contrôler les établissements industriels classés à risques. En septembre dernier, elle a renouvelé son avis défavorable concernant ce projet au cours de la réunion préalable au lancement de l’enquête publique qui se tenait en préfecture et où était présent M. le Maire de Beauchamp !

Dans ces conditions, nous estimons que la municipalité trompe les Beauchampois en leur faisant croire qu’il n’y a aucun risque. Les futurs collégiens ne doivent pas devenir les otages d’une décision purement politicienne !

Après l’accident dramatique survenu à Toulouse l’année dernière, les pouvoirs publics ont une obligation morale d’appliquer le principe de précaution pour tout nouveau projet.

Alternative Citoyenne s’est toujours prononcé pour la construction d’un collège pour les Beauchampois, mais pas à n’importe quel prix ! Toutes les conditions de sécurité ne sont pas réunies ( des sols et sous-sols, rejets nocifs dans l’atmosphère et non évaluation des risques) Non ce n’est pas un référendum, ni un plébiscite !

Une constatation : la plaquette d’information « Spécial Collège » distribuée à l’ensemble des Beauchampois est uniquement un outil de propagande. Le but de cette enquête d’utilité publique est de déterminer si le terrain convient à l’implantation d’un collège. Or, M. le Maire en fait un référendum voire un plébiscite sur l’opportunité d’ouvrir un collège à Beauchamp.

Cette manipulation révèle, une nouvelle fois, le peu de considération que M. le Maire a pour les Beauchampois.

Dans la lettre d’informations municipales « Spécial Collège » , M. le Maire assène ses vérités. Or, aucune étude officielle concernant d’éventuelles pollutions du sol, des sous-sols ou de l’air n’est présente dans la plaquette, ni d’ailleurs dans le dossier de l’enquête publique.

Alternative Citoyenne a toujours informé la population à partir d’études réelles et validées (voir au verso). Si vous aussi vous n’êtes pas dupes, Si vous aussi vous pensez que l’on doit appliquer le principe de précaution, Si vous aussi vous souhaitez une transparence totale sur ce dossier, Si vous aussi vous ne voulez pas avoir à entendre un jour : « Ah, si on avait su… ! »

Venez nombreux en Mairie pour écrire sur le registre de l’enquête d’utilité publique que toutes les conditions de sécurité ne sont pas réunies et que le terrain de la pointe Barrachin ne convient pas à l’implantation du futur collège.

Laisser un commentaire