La rivalité entre Beauchamp et Taverny

« NOUS ATTENDONS avec impatience l’implantation du collège », « favorables et pressés », l’établissement « permettra à nos enfants de rester dans leur commune »… Sur les registres de l’enquête publique, les commentaires des particuliers concernent moins le projet en lui-même que la nécessité d’accueillir dans leur ville un tel équipement. A l’entour, Bessancourt et Pierrelaye ont leur propre collège. Taverny, la ville voisine, en accueille déjà deux, complètement saturés (sur le total de 1 800 élèves, ils sont environ 400 à être domiciliés à Beauchamp). Pas question pour leurs parents que le troisième se bâtisse encore à Taverny. Le maire, Raymond Lavaud, parle même de « compétition », face à la commune dirigée par Maurice Boscavert (PS). A Beauchamp, le sujet est devenu un enjeu majeur, au point de réaliser l’établissement scolaire quel qu’en soit le prix. Le projet, qui est estimé à près de 12 millions d’euros, a été arrêté par le conseil général début 2001. C’est en effet le département qui finance la construction des collèges. Quant à Maurice Boscavert, il est prêt à voler au secours de Beauchamp, en proposant « un terrain viabilisé », à proximité du lycée Louis-Jouvet…

Laisser un commentaire