Le mot du conseiller

La fin de l’année 2006 a été positive sur le plan de mes relations avec la municipalité.

En effet, j’ai proposé qu’une motion soit prise vis-à-vis des communes de Montigny, d’Herblay ainsi que du afin de leur demander de prendre les mesures adéquates pour supprimer les olfactives subies par le quartier de La Bergère. Celles-ci sont dues à la proximité d’un bassin de rétention des eaux pluviales qui reçoit également des eaux usées. Cette motion a ainsi été votée à l’unanimité en décembre. De plus, j’ai proposé plusieurs amendements dans le cadre d’une autre motion relative au PEB de qui ont également été acceptés. On pourrait souhaiter que ça dure…

Depuis, j’ai été informé récemment d’un événement qui m’a laissé perplexe.

Une consultation auprès des collégiens, des enseignants et du personnel administratif a été lancée à l’automne pour attribuer un nom à notre nouveau collège. Comme c’est la tradition en pareil cas. Lors du Conseil d’administration du collège du 11 décembre 2006, c’est le nom de « Marie Curie » qui a obtenu la majorité. Monsieur le Maire s’était quant à lui prononcé depuis plusieurs mois pour le nom de « Montesquieu », sans en faire part au Conseil municipal. Or, c’est le Président du Conseil Général qui entérine in fine le nom définitif du collège. Le 24 janvier 2007, il a validé le choix de « Montesquieu ». Pour information, il existe déjà un Lycée « Montesquieu » sur notre communauté de communes à Herblay.

M. le Maire de Beauchamp, n’a pas souhaité tenir compte du processus démocratique et participatif initié au niveau des usagers du collège. En effet, les panneaux signalétiques « collège Montesquieu » étaient déjà installés depuis le mois d’août. En tant que vice-président du Conseil général, il avait déjà décidé en faveur de son choix. Cette attitude est regrettable, à l’heure où l’on souhaite restaurer la confiance et le dialogue entre les citoyens, futurs citoyens et leurs représentants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.