Juin 2008 : de Beauchamp au Parisis

Élu lors du Conseil Municipal du 27 Mars, Patrick PLANCHE représente la liste Beauchamp 2008, vivre et agir ensemble, au sein de la Communauté de communes du Parisis. Le premier Conseil Communautaire s’est tenu le 14 Avril à Pierrelaye.

L’ordre du jour de ce premier Conseil portait sur l’ du Président, des Vice-présidents, et la création de différentes commissions.

L’élection du Président a fait débat. En effet, Patrick BARBE, Maire d’Herblay, a rappelé à l’ensemble des Maires le principe de la présidence tournante qui, semble-t-il, n’a jamais été acté, puis a proposé que M. LAVAUD soit le nouveau Président du Parisis.

Cette question importante concernant le fonctionnement de l’intercommunalité, posée en pleine séance du Conseil : n’est-elle pas révélatrice d’une entente de façade entre nos cinq communes ?

Durant les élections municipales, nous avions pris position pour l’intégration à notre intercommunalité des villes de Bessancourt et Taverny.

Nous réitérons ce souhait, ceci dans un souci de cohérence de territoire, mais aussi historiquement, notre ville étant liée à l’histoire de la ville de Taverny.

De nombreux Beauchampois sont utilisateurs des services de Taverny.

Aujourd’hui, 479 sont adhérents à la Médiathèque, dont 69 lycéens. D’autres vont très régulièrement à la et beaucoup assistent à des spectacles au Centre Culturel.

Avec Bessancourt, nous sommes plutôt liés par des questions environnementales. En effet, la plaine fait partie des préoccupations de notre intercommunalité. La question de la biodiversité et d’un développement durable dans le respect des équilibres naturels doit être au cœur de notre démarche en matière d’écologie.

Nous pensons également qu’il sera nécessaire dans les années à venir de faire évoluer cette intercommunalité en communauté d’agglomération.

En effet, hormis les dotations de l’État plus importantes, les transferts de compétences permettraient d’apporter davantage de services aux habitants.

Notre intercommunalité doit s’unir autour d’un grand projet de territoire cohérent et ambitieux s’inscrivant dans l’intérêt des habitants et loin des querelles de personnes.

Laisser un commentaire