2007, des comptes toujours en déficit

Depuis quelques semaines, les comptes de la ville de l’an passé sont accessibles sur le site de Bercy Colloc et viennent d’être présentés au Conseil Municipal. Ils nous permettent de mieux apprécier la gestion de l’équipe sortante et la précipitation à laquelle doit faire face la même équipe présentée comme « renouvelée ».

Alors que la liste UMPB indiquait, pendant la campagne pour les municipales, « traiter les finances communales avec rigueur et compétence », les comptes de fonctionnement (qui regroupent les dépenses et recettes courantes) sont clôturés avec un solde négatif pour la 3ème année consécutive.

Les charges de personnel atteignent un taux record de 62% des dépenses courantes. Rien n’a été fait en 2007 pour réduire la voilure et revenir au d’une commune de 9 000 habitants.
M. LAVAUD clamait, pendant la campagne, gérer le budget d’une ville de 15 000 habitants. Sûrement pour les dépenses mais pas pour les recettes !

Il s’agit aujourd’hui du dernier exercice où le déficit peut-être compensé par la reprise de l’excédent généré avant 2005. Pour 2008, la marge de manœuvre entre dépenses et recettes est désormais réduite à moins de 162 000 euros face à des dépenses qui n’ont jamais été bien évaluées et maîtrisées.

Côté investissements, il est toujours fait recours de manière déraisonnable à l’emprunt alors que la tendance dans les autres communes est de limiter voire réduire le montant de ces recettes.

Laisser un commentaire