Décembre 2008 : Désert culturel

Désert culturelLe tableau n’était pas reluisant, il est plus terrible encore depuis les élections : de juillet à décembre, un seul vivant en 6 mois, “La veuve et le grillon” dans le cadre du festival Théâtral du Val d’Oise, donné malencontreusement le soir de l’arrivée de nos amis allemands du jumelage avec Altenstadt !

Pour le reste, un concert de musique de chambre et les Mardi musique trop confidentiels 1 fois par mois à 19h30 (classique, jazz manouche, musique tzigane…) et quelques conférences et projections qui réunissent à peine une quinzaine de personnes.

Et pour les fêtes de Noël ? Le projet d’animation de Noël est abandonné et rien d’autre n’est prévu.

Cette programmation a été présentée le 9 octobre à la commission Culture qui devrait être le lieu d’échanges et de débats sur les orientations du projet culturel et le choix des spectacles. Las ! Encore une fois, nous constatons que les commissions sont réduites à un rôle de “chambre d’enregistrement” des projets déjà décidés. La programmation, censée être examinée par la commission, était d’ailleurs déjà imprimée et communiquée aux Beauchampois !

A cette occasion, nous avons appris que de la Directrice de l’ avait été « remerciée ». Nous nous étonnons des conditions de son départ (partie à la mi-juin mais rémunérée jusqu’à la fin de l’année pour épuiser, soit disant, congés, RTT et heures supplémentaires…), ses projets autant coûteux qu’inadaptés n’intéressaient qu’une minorité de Beauchampois. La Direction de l’ est désormais confiée à M. Verly, le directeur de la , où l’on constate une réduction des séances pour nos écoliers sans proposer de projet…

L’ancienne municipalité n’a jamais eu l’ambition d’une vraie politique culturelle favorisant l’échange, la curiosité et l’épanouissement des Beauchampois.

Aujourd’hui, la « nouvelle » majorité est toujours sans réel projet et justifie ainsi la diminution considérable du culturel (- 49 792€ pour 2008) en estimant qu’à Beauchamp la Culture n’intéresse personne.

Quand on pense que M. Lavaud était en charge… de la Culture au Conseil Général !

Malgré le peu d’aide de la Mairie, il faut saluer le travail de nos associations qui nous proposent des événements de qualité tout au long de l’année.

A défaut, les Beauchampois n’hésitent pas à profiter de la programmation souvent riche et pertinente des villes voisines : Pierrelaye, Taverny, Herblay, Bessancourt …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.