Juin 2010 : Violence et balbutiements…


Notre engagement à une plus grande transparence vis-à-vis des Beauchampois aura permis à ces derniers d’être doublement informés d’un projet les concernant.

En effet, plus de 2 mois après la décision prise par la majorité U.M.P.Beauchamp de se séparer précipitamment des appartements , une double page, qui ressemble plus à un règlement de compte qu’à une vraie communication municipale, a été publiée par M. le Maire et son équipe dans le précédent Beauchamp Infos.

Ce « dossier spécial » contenait à lui seul bien plus d’éléments que le maigre projet de délibération soumis aux conseillers municipaux le 11 février dernier (exemple : les études élaborées avec 2 autres gestionnaires de que M. le Maire ne souhaitait pas communiquer aux élus).

Il n’apporte d’ailleurs toujours aucun élément pouvant justifier l’empressement à abandonner toute idée d’un projet plus abouti sur cette Cité, faute d’une vision à long terme et ceci depuis l’acquisition du premier appartement en 2001 !

Ce même article contredit les coûts de rénovation, engagés par la commune, communiqués par M. le Maire-Adjoint aux Finances pendant la séance du conseil municipal.

Bref, une « mise au point » qui confirme les inquiétudes et les coûts que nous avancions en avril dernier qui pouvait être évitée dès 2001 en réalisant un programme de réalisation disséminée de logements sociaux au gré des cessions afin d’atteindre sereinement les 167 logements manquants en 2020.

Aux Beauchampois de se faire leur idée en consultant la promesse de vente qui n’engage le bailleur que pour 20 ans et en obtenant plus d’informations sur cette SCI inconnue des bailleurs sociaux d’Ile-de-France et qui n’a, à notre connaissance, jamais réalisé de logements sociaux.
Si ce dossier est aussi pertinent que le prétend la municipalité, nous lui proposons l’organisation d’une réunion publique, afin de le présenter à la population, en toute transparence.
Chaque citoyen peut s’informer : en consultant les vidéos du conseil municipal sur notre site ou les différents documents accessibles en Mairie. Nous vous rappelons que pour assurer la transparence de l’action administrative et l’information des citoyens, la loi du 17 juillet 1978 reconnaît à toute personne un droit très large d’obtenir communication des documents détenus par une administration, quels que soient leur forme ou leur support. Ce droit s’exerce à l’égard de toutes les administrations publiques ainsi qu’à l’égard des organismes privés chargés d’une mission de service public. (lien: www.cada.fr)

Laisser un commentaire