Septembre 2010 : Intercommunalité : Une coquille plus grande mais toujours vide!

Comme nous l’avions évoqué en mars dernier, la communauté de communes du Parisis a désormais enclenché le processus de passage en communauté d’agglomération.

Cet échelon supérieur, accessible aux communautés de plus de 50 000 habitants, doit permettre d’apporter de nouvelles ressources mais, à l’inverse, impose le transfert de compétences de nos communes vers cette nouvelle structure.

Comme en 2005, lors de la création de notre intercommunalité, ce passage aurait dû être l’occasion d’engager un véritable projet de coopération intercommunale. Il n’en est toujours rien et nous le regrettons.

L’étude présentée par les cabinets engagés par notre communauté de communes a démontré l’évidence : si l’on veut pouvoir payer nos investissements prévus autour des 3 équipements aquatiques et sans faire exploser nos impôts, la communauté de communes du Parisis n’a plus d’autre choix que ce passage en communauté d’agglomération. Nous avions pourtant averti les Beauchampois du montant disproportionné et du manque de mutualisation intercommunale. C’est désormais confirmé.

L’incertitude planant sur la réforme des collectivités territoriales laisse encore le doute sur l’assurance d’obtenir les nouvelles ressources liées à la communauté d’agglomération.

Enfin, ce passage s’opère a minima. Les compétences imposées par la loi sont transférées sans une réflexion profonde et sans projet sur la façon de gérer nos ressources. C’était pourtant le moment pour Beauchamp, Cormeilles-en-Parisis, Herblay, La Frette-sur-Seine, Montigny-lès-Cormeilles et Pierrelaye de définir une politique ambitieuse et cohérente au niveau social, économique, en terme de transports ou de développement durable. Depuis 2006, seules quelques actions isolées ont été enclenchées sans véritable synergie entre nos communes.
En choisissant de conserver cette « coquille vide » et faute d’identité intercommunale, nous pourrions nous retrouver contraints d’accueillir d’autres communes, au détriment d’une cohérence de territoire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.