Janvier 2011 : Du provisoire qui a duré et qui durera encore !

A partir du 1er janvier 2011, le maternel (de 3 à 6 ans) est déménagé à l’Ecole des Marronniers. Les enseignants et les parents ont été mis devant le fait accompli.

Nous sommes nombreux à avoir fréquenté le centre de loisirs et ses structures en préfabriqués, installé en 1974. Mais par absence de volonté d’action pour l’enfance beauchampoise, cet équipement n’a jamais évolué !

Aujourd’hui, il semble ne plus répondre plus aux normes. Faute d’avoir prévu un terrain et un investissement, la municipalité se retrouve dans l’obligation de séparer les enfants pour les déplacer dans les locaux d’une école maternelle.

Enseignants et parents auraient pu comprendre et en accepter les conséquences s’il ne s’agissait que d’une mesure temporaire le temps de reconstruire un Centre de Loisirs digne de ce nom.

Hélas, non ! Il s’agit d’un déménagement définitif qui connaîtra rapidement ses limites lorsque la capacité d’accueil de l’établissement sera atteinte (seulement 10 enfants de capacité en plus que l’établissement actuel alors que plus de 30 logements sont prévus d’ici 3 ans à côté de l’école). L’école de La Chesnaie sera donc également réquisitionnée !

Les personnels enseignants qui devront partager les mêmes locaux avec les animateurs de l’ALSH ont été informés très tardivement et cette absence de prise en compte n’a pas facilité une réelle concertation.

Les parents s’inquiètent de voir leurs enfants utiliser les mêmes locaux pour les loisirs et l’apprentissage (plus d’un tiers des enfants concernés) et de devoir déposer les enfants à 2 endroits différents. Les enseignants s’inquiètent pour le matériel, leurs territoires d’expressions, pour les conditions liées au ménage et aux travaux qui seront plus contraignantes.

Bref, un ultimatum bien mal vécu par les parents beauchampois qui subissent les décisions prises par M. le Maire et son équipe toujours sans aucune réunion d’information.

Aucun retour  en arrière n’est donc envisagé puisque la municipalité souhaite garder le terrain libéré par ce déménagement pour la construction de nouveaux locaux pour le centre de loisirs élémentaire et d’une .

Ce n’est pourtant pas ce qui a été présenté aux élus à la commission travaux et à la commission « Enfance-Jeunesse ». Les élus de Vivre et Agir ensemble, ne sont pas réfractaires à un déménagement provisoire effectué dans de bonnes conditions, mais réclament le rapport d’un bureau de contrôle, seul compétent pour nous dire l’urgence qu’il y a à quitter les locaux actuels du CLSH maternel. Affaire à suivre donc…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.