Mai 2011 : Un changement de pilote opportun ?

A peine quitté son mandat de Conseiller Général, s’est installé Lundi 28 Mars dans le fauteuil de Président de la Communauté d’Agglomération du Parisis.

Avec la candidature surprise de Maurine BLANCHARD, Maire adjointe de Raymond LAVAUD (qui a voulu, par cet acte, rappeler la place de la parité, dans cette assemblée composée en grande majorité d’homme), c’est avec 20 voix sur 36 que les Conseillers Communautaires ont élu leur nouveau président.

A l’heure où le Préfet du Val-d’Oise veut rassembler notre communauté d’agglomération (Beauchamp, Cormeilles-en-Parisis, Herblay, La Frette-sur-Seine, Montigny-lès-Cormeilles et Pierrelaye) avec celle de Val et Forêt et les villes de SANNOIS, FRANCONVILLE, TAVERNY et BESSANCOURT, soit prés de 300.000 habitants, était-il pertinent de changer de Président ?Comme nous l’avons écrit il y a bien longtemps, la cohérence de territoire a toujours été pour nous une intercommunalité avec les villes de TAVERNY et BESSANCOURT.

En 2014, lors des élections municipales vous élirez au suffrage universel direct vos Conseillers Communautaires. Le Préfet, représentant du Ministre de l’Intérieur dans le département, souhaite un regroupement des intercommunalités et sa feuille de route doit être bouclée avant les élections présidentielles (devinez pourquoi).

L’obligation, pour nos communes de déléguer certaines compétences à ces « super structures » nous fera perdre encore un peu plus de pouvoir sur nos actions de proximité.

En effet, une des mutualisations obligatoires sera l’action sociale qui, comme nous le savons, est un outil de la politique locale important.

De même, l’action communale n’influerait plus sur les questions de logement, de transport, de solidarité.

Si nous ne construisons pas très vite un projet, fort et cohérent, entre nos six villes avec une redéfinition du contour de notre territoire communautaire, nous serons contraints par le Préfet au rattachement à cette nouvelle entité qui serait alors la plus importante du Val-d’Oise.

En tout état de cause, nous vous informerons de la suite de ce dossier important pour notre avenir et, si la Mairie nous en donne la possibilité, nous vous présenterons en réunion publique ce projet.

Laisser un commentaire