Juin 2011 : Des moyens pour nos établissements scolaires !

Comme dans toute la France, Beauchamp ne coupera pas au désengagement de l’Etat dans l’Education Nationale.

En effet, à la rentrée prochaine, le Val-d’Oise accueillera dans les établissements scolaires 1 409 élèves supplémentaires sans la moindre création de poste.

Cela se traduira par l’amplification des difficultés d’enseignement et d’apprentissage des élèves.

Les remplacements d’enseignants ne seront pas ou peu assurés, et comme au depuis deux ans, les nominations de professeurs à la rentrée se feront attendre plusieurs semaines.

A Beauchamp, cela se traduira par :

  • Une fermeture de classe à l’Ecole Pasteur ;
  • Une diminution de la dotation horaire de 33 h au collège, ce qui revient à la suppression d’une classe de 6ème ;
  • Des classes aux effectifs de plus en plus importants.

Les professeurs, parents d’élèves, représentants de la Mairie et du Conseil Général au sein du Conseil d’Administration du collège, ont refusé d’approuver à deux reprises la dotation horaire déterminée par l’Inspection Académique pour le Collège Montesquieu.

La mobilisation de toute la communauté éducative et de l’ensemble des élus, quelle que soit leur appartenance politique, doit se faire.

Nous ne voulons pas, à Beauchamp comme ailleurs, un enseignement au rabais.

Dans notre commune, les enseignants comme les parents d’élèves élus sont très mobilisés pour défendre un enseignement de qualité.

Nous, élus de Vivre et agir ensemble, attachés au service public de l’Education Nationale, pensons que notre collectivité locale doit aussi se mobiliser pour l’égalité des chances de tous les jeunes Beauchampois et pallier, dans certains secteurs, les carences de l’état en développant l’accompagnement à la scolarité avec l’ensemble de la communauté éducative.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.