VOnews évoque les emprunts toxiques de la commune

Article publié le 22/01/2012 19:00 sur vonews.fr

Beauchamp : polémique autour des emprunts toxiques de la commune
(22/01/2012 19:00)

Suite au dernier conseil municipal de Beauchamp, qui a notamment abordé la question des emprunts toxiques de la commune, l’association Alternative Citoyenne pour Beauchamp s’est dite « effarée » de découvrir qu’un nouvel emprunt aurait été contracté auprès de Dexia, toujours indexé sur le taux euro/franc suisse. Des affirmations contestées par la mairie qui explique qu’il ne s’agit pas d’un nouveau crédit mais de la « renégociation » du taux d’un emprunt en cours avec la banque. 


Ambiance tendue à Beauchamp sur fond d’emprunts dits « structurés », selon la municipalité. Tout débute en décembre, lors du dernier conseil municipal, alors que les élus abordent la question des emprunts toxiques de la commune. L’assemblée vote une décision autorisant le refinancement à hauteur montant de 6 124 681,24 € d’un contrat de prêt. 

L’association Alternative Citoyenne affirme que la mairie a souscrit un nouvel emprunt auprès de la banque Dexia. « Lors du dernier conseil municipal, alors que la majorité conduite par M. Lavaud votait déjà une rallonge budgétaire pour couvrir l’augmentation des intérêts d’emprunts dits toxiques souscrits en 2007, Patrick Planche et Sylvia Ceriani, conseillers municipaux d’opposition (Beauchamp 2008, vivre et agir ensemble) découvraient, effarés, la décision du Maire de souscrire un nouvel emprunt avec la banque Dexia toujours indexé sur la parité euro / franc suisse »

Une version formellement démentie par la municipalité qui parle de « désinformation » de la part de l’opposition. La ville, qui affirme qu’ « aucun emprunt n’a été souscrit depuis 2007 ». Beauchamp « est en phase de renégociation d’un précédent emprunt, sous l’égide du médiateur d’Etat »

Alternative Citoyenne pour Beauchamp évoque un taux de 14% pour le crédit qui aurait été souscrit par la mairie. Pour appuyer ses dires, l’association s’appuie sur un tableau apparaissant dans une décision municipalé. Ce « test de sensibilité » donne le pourcentage du taux payé en fonction du taux de change euro/franc suisse.« Avec un EUR/CHF de 1,20 (taux de change du 11/01/2012 : 1,21) le taux à payer sera de 14% » déclare Alternative Citoyenne pour Beauchamp.

Un argument qui n’en est pas un pour la mairie. « Ce tableau est une extrapolation basée sur rien. C’est un document qui vise à expliquer le fonctionnement du système à partir d’une fourchette » explique t’on en mairie. Et d’ajouter : « Le taux est fixé 30 jours avant la date d’échéance du contrat. Comme elle est en septembre, le taux ne sera fixé que le 1er août. Aujourd’hui, il est impossible d’avancer un chiffre, mais je peux vous assurer que ce ne sera pas 14%. Ce pourcentage, qui s’appuie sur la date d’aujourd’hui,  ne tient pas compte des négociations que nous menons avec Dexia pour diminuer notre taux de remboursement ».

Les prêts « structurés » 

Les prêts structurés, considérés aujourd’hui comme toxiques, sont des prêts sur de longues durées (15 à 25 ans en général) annexées sur des indices financiers, dans le cas de Beauchamp sur le franc suisse. Le taux évolue alors variablement, pouvant faire exploser les intérêts de l’emprunteur. Un grand nombre de communes et d’établissements publics se sont laissé convaincre par le passé de souscrire à ces taux variables et son aujourd’hui en difficulté.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.