Avril 2012 : Expulsion sans considération

Trois jours après l’expulsion par -10°C d’une vingtaine de familles issues de la communauté des gens du voyage installées sur le terrain de Pontalis (faute d’une aire d’accueil dans notre ville), Mme NORDMANN, 1ère Maire-adjointe aux Affaires sociales et Petite Enfance, prenait la parole lors du Conseil Communautaire du Parisis pour demander la nécessaire implication des dans l’accompagnement de ces familles pour permettre un dialogue. Ces propos, tenus par celle qui est aussi vice présidente du de Beauchamp, nous apparaissaient pour le moins contradictoires avec l’expulsion qui venait de se produire. En réponse à notre question écrite, M. le Maire, président du a préféré éluder l’interrogation omettant même, probablement par modestie, de préciser qu’il était à l’origine de la demande d’expulsion. A croire que pour la majorité il est impossible de mettre en harmonie paroles et actes.

Laisser un commentaire