La Gazette : L’opposition fait annuler le conseil

Article paru le mercredi 04 avril 2012.

Le conseil municipal du 29 mars a dû être annulé après que l’opposition, constatant que ne siégeaient que 14 élus de la majorité sur 22, a décidé de quitter la séance. Patrick Planche, conseiller municipal (EELV) souligne avoir voulu «marquer le coup. Depuis plus de deux ans, deux fois sur trois, la majorité municipale
n’est pas parvenue à atteindre le nombre de quinze élus en présence, comptant sur la présence des élus d’opposition pour atteindre le quorum requis par la loi».

Estimant que «le vote d’un budget est le choix déterminant de la politique de notre commune», les élus d’opposition ont quitté la séance. Avec quatorze élus, le quorum n’étant pas atteint, le maire, Raymond Lavaud (UMP), après une explication sur les raisons de ces diverses absences, n’a pas eu d’autre choix que de suspendre, puis de clôturer, au bout de moins de sept minutes, la séance du conseil municipal, qui a été reportée. «Il nous a paru important de rappeler à
l’ensemble des élus leurs engagements », souligne Patrick Planche, qui estime qu’une partie des absences est due aux dissensions dans la majorité.
«Il y a des déçus qui ne viennent plus.» «L’absence ponctuelle des conseillers municipaux fait partie intégrante de la vie des assemblées municipales».
argue-t-on dans l’entourage du maire.» Selon la majorité, «le comportement des élus d’opposition a pour seule conséquence de retarder l’adoption du budget primitif
2012 .» Des élus qui seraient «motivés par leur difficulté à contester [la] légitimité» du budget primitif 2012. Pour Patrick Planche, «c’est le monde à l’envers».

Laisser un commentaire