Question de mission locale

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 27 septembre 2012 par votre élu, Patrick PLANCHE :

« Monsieur le Maire, la Ville de BEAUCHAMP a , il y a quelques année, souhaité adhérer à la de FRANCONVILLE, après avoir démissionné de celle de TAVERNY. Une permanence est réalisée sur BEAUCHAMP le mercredi après-midi afin d’accueillir les jeunes Beauchampois. D’après le rapport d’activités de la de FRANCONVILLE, 92 jeunes Beauchampois ont été accueillis en 2011. Pouvez-vous nous dire comment se répartissent ces 92 jeunes, par sexe et par niveau de formation initiale(niveau VI, V bis,V,IV, III,II ou I) ? Afin d’évaluer le travail réalisé auprès d’eux, nous aimerions savoir le nombre de ces jeunes ayant intégré : une formation diplômante, une formation qualifiante, une formation pré-qualifiante, le dispositif « Avenir jeunes » ainsi que ceux entrés en contrat de professionnalisation ou en contrat d’apprentissage, ou en « sortie » sur un CDD, un CDD à temps partiel, un CDI, un CDI à temps partiel, un CUI CAE ou un CUI CIE. Pouvez-vous nous communiquer le montant de la subvention versée à la Mission Locale de FRANCONVILLE par la commune de BEAUCHAMP ainsi que, dans le cadre de l’évaluation de son efficience, le coût par jeune accueilli par cette dernière ? »

Réponse de M. le Maire :

« Notre collaboration avec la Mission locale de Franconville s’est traduite en 2012 par une participation financière de 8000€. En 2011, sur les 92 jeunes suivis 42 ont fait l’objet d’un premier accueil (entrée) répartis comme suit : 21 hommes et 21 femmes. La situation des 92 jeunes suivis au regard de l’emploi est décompose de la manière suivante : 27 sont en emploi (dont 12 en CDI et 15 en CDD), 17 sont en formation et 4 sont en Contrat Unique d’Insertion (C.U.I).Les autres informations sont disponibles au Pôle Info lieu de la permanence de la Mission locale. Concernant la compétence emploi de la Communauté d’Agglomération et les missions locales, la réflexion est actuellement en cours et je ne manquerai pas d’informer le Conseil municipal des évolutions de celle-ci »

Laisser un commentaire