Décembre 2012 : Emprunts toxiques mode d’emploi

Alternative Citoyenne pour Beauchamp a organisé une projection-débat vendredi 12 octobre dernier, afin d’expliquer aux habitants et aux élus la situation dans laquelle se trouve la Ville après avoir contracté des .

Nous regrettons qu’aucun élu de la majorité ne se soit déplacé, ne serait-ce que pour mieux comprendre dans quelle situation ils ont mis notre ville (les élus devraient rendre des comptes aux habitants sur leur gestion et être personnellement responsables de leurs actes pendant leur mandat).

Cette réunion publique, qui a réuni une soixantaine de participants, a permis notamment d’analyser, entre autres, 3 prêts dont celui adossé à la parité euro/franc suisse.

Lors de la signature de ce dernier en 2007, les marchés financiers prévoyaient déjà une baisse de cet indice et donc des intérêts particulièrement hors normes dans l’avenir !

Si l’on peut reprocher à sa volonté de dissimuler les risques encourus pour les communes qui ont souscrit leurs emprunts toxiques, nous avons désormais des raisons de nous interroger sur l’opacité avérée du mode de fonctionnement mis en place par la majorité municipale sur ce dossier sensible pour notre fiscalité.

Accompagné d’Emmanuel FRUCHARD, spécialiste en risques financiers, et de Catherine LE GALL, journaliste, Patrick PLANCHE a exposé les risques pour la commune qui ont et auront malheureusement un impact non négligeable sur les finances de la Ville.

En ces temps de crise, alors que la situation nécessiterait d’avoir la volonté d’éviter de faire payer les erreurs de la majorité actuelle aux générations futures (les prêts s’étalent sur 30 ans !), nous ne pouvons que regretter que le Maire communique uniquement sur l’éviction de sa première adjointe, alors qu’il faudrait que l’ensemble des conseillers, opposition comme majorité, travaillent de concert sur cette question.

L’histoire se répète !

Pendant que Françoise NORDMANN, tout comme Francine OCCIS en 2007, tente de recouvrer un semblant de virginité en se désolidarisant du Maire, (bien qu’elle continue, elle aussi, à siéger dans son équipe et à lui déléguer les pleins pouvoirs pour signer de tels contrats à hauts risques pour la commune), les Beauchampois restent toujours les oubliés dans cette affaire, mais, au bout du compte, ils devront mettre la main à la poche, comme d’habitude.

La vidéo de la réunion publique est disponible sur ici

Bonnes fêtes de fin d’année à tous.

Laisser un commentaire