Quelle stratégie d’aménagement pour Beauchamp ?

Lors du conseil municipal du 15 novembre, M. le Maire et les élus qui, a priori, le soutiennent encore ont présenté les orientations qu’ils ont retenues pour le du futur .

Premier constat : la majorité municipale n’assume pas son bilan, pire, elle l’occulte.

Le diagnostic qui a été présenté était très incomplet, comme si la majorité municipale avait peur d’afficher son bilan catastrophique des 30 dernières années de mandature :

  • aucune évaluation quantitative de la capacité actuelle des équipements publics,
  • aucune analyse permettant de comprendre pourquoi le s’est affaibli depuis de nombreuses années, notamment en centre-ville, ni même d’évaluation des conditions de maintien des commerces actuels ou du potentiel d’accueil de nouveaux commerces,
  • aucun examen de l’évolution de l’emploi ni du tissu économique sur la commune,
  • aucune analyse sur notre réseau routier, sur les grands axes de circulation qui doivent être renforcés, sur la qualité ou non des liaisons entre les quartiers, vers les équipements publics ou le centre-ville, sur les besoins en renforcement des liaisons cyclables ou piétonnes,
  • quasiment aucune réflexion sur la gestion des nuisances et des risques dans la ville (nuisances sonores, visuelles, olfactives,…) ni sur les conflits d’usage, notamment au niveau des zones d’activités économiques.

La conséquence : le PADD n’est pas à la hauteur des défis de notre commune.

Les dernières statistiques de l’INSEE montrent que notre commune perd des habitants, des emplois, des entreprises, des commerces… bref de l’attractivité.

Deuxième constat : l’absence de diagnostic objectif conduit la majorité à proposer des orientations politiques d’une pauvreté affligeante et qui ne répondent en rien aux réels enjeux :

  • aucune stratégie de redynamisation du commerce de ou de notre tissu économique : suffira-t-il de poser quelques pots de fleurs et des bancs sur la place du marché ?
  • aucune réflexion sur les liens et les synergies avec les communes avoisinantes, comme si Beauchamp était une île : M. LAVAUD ne serait-il pas pourtant président de la communauté d’agglomération du Parisis ?
  • aucune évaluation du « point mort », c’est-à-dire du nombre de logements à construire par an pour maintenir le même niveau de population sur la commune : sommes-nous condamnés à avoir une population qui diminue et qui vieillit, ce qui aura évidemment de lourdes conséquences sur notre attractivité et sur nos finances locales ?

Nous ne pouvons accepter un tel scénario qui va encore accélérer le processus de dévalorisation de notre commune.
Depuis plus de 10 ans nous alertons la majorité et l’ensemble des Beauchampois sur l’impérieuse nécessité de prendre enfin en main le devenir de notre commune. Il ne s’agit en rien de choix partisans ou idéologiques. Il s’agit juste de vouloir enfin maîtriser le devenir de notre commune, tous ensemble.

Un PLU n’est pas la propriété d’un Maire ou d’une équipe municipale, c’est un outil au service de l’ensemble de la commune !

Nous vous appelons donc à vous mobiliser dans le cadre des différents temps de à venir afin de pousser la majorité municipale à enfin réaliser un véritable diagnostic de notre commune et à faire preuve de responsabilité en n’occultant aucun sujet.

Beauchampois(es), ne laissons pas cette majorité continuer à dégrader notre cadre de vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.