Juillet Août 2013 : Le Parisis, une représentativité inacceptable

Le bureau communautaire composé des 10 Maires de notre agglomération, a décidé, dans le cadre de la représentativité des communes au Parisis en 2014, d’octroyer 4 délégués communautaires aux villes de moins de 10 000 habitants.
Beauchamp se retrouvera donc dans cette situation.
Nous souhaitons, pour notre part, qu’une réelle proportionnalité soit respectée dans le nombre de conseillers communautaires. Celle-ci, comme voulue par le Conseil Constitutionnel, doit être en corrélation avec le nombre d’habitants.
Tout comme il n’a jamais vraiment défendu les intérêts de notre ville qui n’a obtenu que des fonds de concours (Centre de Loisirs) pour pallier le déficit budgétaire communal, Monsieur LAVAUD a accepté un projet où Beauchamp se retrouvera, par exemple, à parité avec la ville de La Frette, composée de 4 390 habitants.
Vous comprendrez que notre représentation sera bien faible au regard des villes plus importantes. Comment pourrons-nous nous faire entendre ?
Nous sommes les seuls à défendre, une nouvelle fois, les intérêts des Beauchampois en réclamant au moins 5 élus au Conseil Communautaire.
nous pourrions nous appuyer sur d’autres modèles. Celui de la double majorité en est un, comme cela se passe au niveau de l’Union européenne. Elle permet aux Etats les moins peuplés d’être entendus, et aux plus peuplés de ne pas être bloqués grâce à ce qu’on appelle la majorité qualifiée.

Laisser un commentaire