Question d’intérêt pour la 3M et notre zone d’activités

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 12 février par votre élu, Pascal SEIGNÉ :

Question-orale-PS«Madame le Maire, Quelques mois après la perte de la production du ruban adhésif, le site Beauchamp devrait connaître le départ d’une soixantaine de personnes du Centre Technique Client, vitrine de la recherche et développement et de l’innovation qui devrait être déménagé sur le futur site de Cergy.
Rappelons-le, le site de Beauchamp est passé de 1175 salariés en 1994 à près de 350 aujourd’hui, la plupart ayant peu d’espoir quant à l’avenir de leur usine dont la production est déjà annoncée à la baisse.
Déjà en 2009 et plus récemment en 2013, nous avions alerté les élus sur les délocalisations préoccupantes sans réelle réaction des collectivités concernées.
Beauchamp A Votre Image ayant fait la promesse d’être « évidemment attentifs au développement de notre » tout en s’engageant à être « moteur, au sein de la CALP, pour lui donner un nouvel élan», pouvez-vous indiquer au conseil municipal ce qui a été entrepris depuis plus de 10 mois pour impulser ce nouvel élan ? Le déclin du site 3M Beauchamp, qui se confirme encore aujourd’hui, est-il enfin devenu un sujet de préoccupation pour les élus en charge du développement économique ?
Pour une meilleure lisibilité de nos échanges, je vous remercie de bien vouloir inscrire au procès-verbal de ce Conseil Municipal cette question, ainsi que votre réponse et les débats qui en découlent.»

Réponse de Mme le Maire :

« Pour être claire, je ne considère pas que la municipalité a la vocation à une gestion de fait d’une entreprise internationale. Le plan de charge de l’usine des 3M de Beauchamp est de leur seule responsabilité.
Peu de temps après les élections, je me suis rendue avec Gérard Gillet et Colette Auzémery, à la 3M de Beauchamp.
Avec le Président de la Communauté d’agglomération du Parisis et du vice-président chargé du développement économique, nous avons déjà eu plusieurs réunions tant avec les représentants du personnel qu’avec les représentants au plus haut niveau de la direction des 3M Europe et France. Nous avons beaucoup insisté sur le traitement social de toutes leurs décisions quelles qu’elles soient. Nous croyons avoir été entendus.
Vous avez sûrement constaté que les déclarations des organisations syndicales sur ces récents développements ont été particulièrement modérées.
Les prochaines mesures concernent la Recherche et Développement en vue d’un regroupement. Le transfert vers Cergy, à quelques kilomètres, ne devrait pas entraîner de problèmes insurmontables.
Je me permets de vous rappeler que les zones industrielles de la Communauté d’agglomération du Parisis constituent d’ores et déjà un pôle essentiel du Val d’Oise et il convient de ne pas aborder ces problèmes par le petit bout de la lorgnette. La partie industrielle concerne à ce jour dix communes, demain quinze. Les problématiques associées préoccupent tous les vices – présidents sans exception.
Même si les développements industriels, commerciaux sont généralement traités avec un minimum de discrétion par tous les acteurs responsables, soyez assurés que nous ne ménageons pas nos peines. Il est prévu d’engager dans les prochaines années plus d’un million d’euros annuellement pour leur développement.
Le Parisis engage en 2015 une étude pour la requalification de la zone industrielle ouest de Beauchamp à hauteur de 50 000 €.
Toutes les évolutions de ces zones rejaillissent immanquablement sur les capacités d’ de notre agglomération. Comme vous le savez pertinemment, la zone d’ qui concerne Beauchamp dépasse largement le territoire de la commune.»

Laisser un commentaire