Laïcité à Votre Image

Régulièrement en France, depuis une vingtaine d’années le principe de laïcité est interrogé. Les poussées de fièvre se multiplient, mais souvent pour des raisons qui ne sont pas les bonnes.

Si nous nous en référons à la Constitution et à la loi (dont l’origine est celle de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat), la religion et la foi sont d’ordre privé, et les collectivités n’ont pas à déroger à son principe de neutralité.

D’ailleurs, face aux diverses attaques à l’encontre de la laïcité, Patrick PLANCHE avait signé la charte de l’observatoire de la laïcité lors des élections municipales de 2014. Francine OCCIS en avait d’ailleurs fait de même.
(http://www.observatoirelaicite95.org/26.html)

Pourtant, le , à l’occasion de la commémoration du centenaire du début de la Première guerre mondiale, la municipalité n’a pas craint de relayer l’invitation à une messe aux élus et aux parents d’élèves.

Que l’association des anciens combattants le fasse également, cela pose aussi question ! En effet, en 1914, la République Française a appelé tous ses citoyens à défendre le territoire : de métropole et d’outre-mer, mais aussi d’Asie, d’Afrique Centrale, du Nord ou de l’Ouest, quelle qu’en soit l’origine ou la religion.

Les événements des 7 et 9 janvier ont montré à quel point il est nécessaire d’être attentifs à ne pas mettre en avant certains plutôt que d’autres et à ne pas opposer les populations, mais au contraire à les rassembler au-delà de leurs différences.

Aujourd’hui, à Beauchamp, il semble que l’on n’ait toujours pas compris ce qu’est le principe de laïcité.

Comme autre exemple, citons que des organisations cultuelles sont accueillies par la municipalité au forum des .

Est-ce parce que certains se sont présentés aux élections avec leur foi en bandoulière ?

Laisser un commentaire