Question de sécurité de nos établissements scolaires

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 29 septembre par votre élu, Patrick PLANCHE :

Question-orale-PP«Madame le Maire,suite aux évènements tragiques qui ont endeuillé la France cet été et aux menaces terroristes persistantes, le Ministère de l’Intérieur, par la voix du Préfet du Val-d’Oise, a demandé un renforcement de la des établissements scolaires.
Il appartient donc aux collectivités locales de prendre toutes dispositions nécessaires afin de garantir la sécurité des établissements scolaires dont elles ont la responsabilité.
Madame le Maire, nous aimerions connaître les conclusions du diagnostic de sécurité de chaque établissement scolaire de notre commune et, déclinant de ce dernier, les travaux engagés afin d’en diminuer la vulnérabilité ainsi que le calendrier que vous avez établi par ordre de priorité.
Il est demandé également que chaque établissement scolaire soit doté d’un système d’alerte en cas d’attaque terroriste et que ce dernier soit distinct des alarmes « incendie » ou alarmes « confinement ».
Pouvez-vous nous dire ce qui a été envisagé dans nos établissements scolaires ?
A l’heure où plusieurs villes de la communauté d’agglomération reviennent sur les dispositifs de « dépose-minute » mis en place aux abords des écoles, et ce pour des raisons de sécurité mais aussi de pollution, pensez-vous maintenir à Beauchamp votre nouveau dispositif d’accès des automobilistes au plus près de nos écoles élémentaires ?
Pour une meilleure lisibilité de nos échanges, je vous remercie de bien vouloir inscrire au procès-verbal de ce Conseil Municipal cette question, ainsi que votre réponse et les débats qui en découlent.»

Réponse de Mme le Maire :

«Le contexte de terrorisme qui frappe la France nous engage collectivement sur la voie d’une bien plus grande vigilance et d’un renforcement des moyens de sécurité, En matière scolaire, c’est dans le cadre d’une véritable collaboration avec Monsieur l’inspecteur de l’éducation nationale, les équipes éducatives et les services municipaux que se construisent les moyens d’un équilibre nouveau entre le respect de l’intégrité des missions de l’ et le renforcement de la sécurité.
Sur le plan opérationnel, des moyens sont en place (barrières, gestion des accès…) et d’autres sont actuellement en cours d’élaboration (réfection de clôture, dispositif d’occultation des vues, outils de renforcement de la gestion des accès…).
En ce qui concerne le système d’alerte distinct du dispositif d’incendie et de secours, c’est bien évidemment un choix qui appartient aux différentes communautés éducatives de nos écoles. Concernant le “dépose minute”, nous pensons qu’il ne constitue pas un enjeu particulier sur les questions de sécurité et de pollution par rapport à un classique. Aujourd’hui, le “dépose-minute” trouve sa place dans le flux de la et semble satisfaire une majorité de parents.»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.