Tous les articles par ACPB Administrateur

Vote des subventions 2014, notre déclaration lors du CM du 11/04/2014

On remarque sur certaines associations des fonds de réserves très important. C’est normal qu’il y ait des fonds de roulement (salariés, provisions, départ en retraite,…). Pour celles qui n’ont pas ces contraintes, il faut les accompagner pour qu’une demande de subvention ne soit pas faite systématiquement alors que le budget présenté est en déséquilibre. Il faut les aider dans la gestion de ces réserves.

Procès Verbal du Conseil Municipal du 11/04/2014

Téléchargement (PDF, 244KB)

Compte Administratif 2013, notre déclaration lors du CM du 11/04/2014

En avril 2013, la ville a été placée sous tutelle du Préfet car l’augmentation de +27% du taux de taxe foncière, présentée par la majorité sortante, a été refusée par la majorité des élus.
La Direction Départementale des Finances estimaient qu’elle était nécessaire pour boucler notre budget. Pour nous, cela n’était pas justifié.
En juin, le Préfet a confirmé cette augmentation après avis de la Chambre Régionale des Comptes.
On estime les recettes supplémentaires liées à cette augmentation à 483 750 euros dans un budget de 15 702 976,08 euros.
Aujourd’hui, à la vision d’un excédent de plus de 700 000 euros, nous sommes confortés dans l’idée qu’une telle augmentation des taux d’imposition n’était pas nécessaire.
Il était donc possible de parvenir à un assainissement des finances sans recourir à une si importante augmentation d’impôt.

Procès Verbal du Conseil Municipal du 04/04/2014

Téléchargement (PDF, 38KB)

Février 2014 : Vos représentants à la communauté d’agglomération du Parisis

Les 23 et 30 mars prochain, pour la première fois cette année, vous désignerez à l’aide du même bulletin de vote, conseillers municipaux et conseillers communautaires qui vous représenteront à l’agglomération.

Vous êtes nombreux à nous dire ne pas comprendre son rôle exact et son intérêt. Quel impact sur votre quotidien ?

Quelle mutualisation des services communaux et quelles économies d’échelle réalisées depuis que Beauchamp est entré dans ce partenariat intercommunal ?

Depuis 2008, nous ne cessons d’intervenir auprès des Maires des autres communes et du Président de l’Agglomération – Raymond LAVAUD – pour qu’un véritable projet permette enfin de réaliser ces économies d’échelle et de proposer des services nouveaux aux habitants du Parisis.

Il faut arrêter les dépenses inconsidérées, nos impôts doivent être utilisés avec justesse, le gâchis des fonds publics n’a que trop duré.

Finances : des dégâts causés par cette équipe et la précédente !

Dépenses de fonctionnement en euros par habitantDepuis 2001 et notre présence au conseil municipal, nous dénonçons la gestion hasardeuse d’une équipe complice dans la spirale infernale de l’endettement.
Il n’y a qu’à se pencher sur les comptes administratifs de la ville : entre 2001 et 2007, c’est plus de 18 millions d’euros d’emprunts bancaires et dettes assimilées qui ont été contractés. Pour quel résultat ?

Des équipements aux coûts surdimensionnés qui, encore aujourd’hui, laissent perplexes les Beauchampois, avec une dette de plus de 2 300 euros par habitant !

Les pleins pouvoirs accordés par son équipe précédente (P. THRO, JP. DROUX, L. CORTICCHIATO, F. VASSEUR, F. NORDMANN, M. BLANCHARD, F. OCCIS, JM. COUPIER,…) ont permis à M. LAVAUD, en 2007, là aussi, à quelques mois des élections municipales, de signer la renégociation de notre dette avec DEXIA sous forme d’emprunts structurés et toxiques pour certains.

En 2010, ces mêmes pleins pouvoirs ont été renouvelés unanimement par l’équipe aux commandes (incluant F. NORDMANN) pour la signature des prêts jusqu’à atteindre l’insensé cet été : le refinancement d’un prêt structuré contraint afin d’obtenir des fonds pour la construction du centre de loisirs.

Résultat, avec l’unique signature du Maire, c’est près d’un million d’euros qui a été perdu immédiatement sans consulter un seul élu.

Beauchamp Renouveau : un curieux groupe d’opposition

Depuis avril 2012 le groupe UMP de Françoise NORDMANN est autorisé, par M. le Maire, à publier des tribunes libres bien qu’il soit précisé dans la présentation que ces tribunes : listes d’opposition. Or, les élus de ce groupe ont été élus sur la liste de la majorité UMP de Raymond LAVAUD. Ainsi le Maire fixe les règles et les contourne… Ce qui devient ubuesque c’est de voir au fil des mois s’effilocher les quelques velléités de critique pour aboutir sur le bulletin de novembre à un texte d’une rare amabilité à l’égard de la politique menée par M. le Maire. Vivement mars 2014 !

Fermeture de la Poste

La fermeture de notre bureau de poste pour travaux pendant presque 3 mois a montré à quel point il était essentiel dans la vie des Beauchampois et des professionnels de notre commune… et combien il sera important de se battre pour son maintien dans l’avenir.
Nous regrettons que la municipalité n’ait pas exigé davantage de services de substitutions : seuls le courrier et les colis pouvaient être retirés et l’affranchissement n’était possible que par une machine à pièces !