Archives de catégorie : Déclarations

Election d’un Maire-Adjoint et rang occupé : Notre déclaration au CM du 28/06/12

Tout comme lors du Conseil Municipal du 31 mai dernier concernant le point sur le maintien ou non d’un poste de Maire-Adjoint, les élus de Vivre et Agir Ensemble estiment que la nomination d’un nouveau Maire-Adjoint ainsi que le rang occupé par ce dernier appartiennent à la majorité en place.
En conséquence, nous ne participerons pas au vote pour réaffirmer notre position claire et transparente.

Maintien ou non d’un poste d’un poste de Maire-Adjoint : Notre déclaration au CM du 31/05/12

Monsieur le Maire,

Vous nous proposez ce soir une délibération pour le maintien ou non du poste de 1er Adjoint confié depuis 2008 à Mme Françoise NORDMANN.

Il semble que pour des divergences qui vous sont propres, vous souhaitiez lui retirer ses responsabilités.

Vous comprendrez donc, Monsieur le Maire, chers collègues du Conseil Municipal, qu’au vu de la position des élus de « Vivre et agir ensemble » au sein de cette assemblée, nous refusions de participer au vote de cette délibération.

Levée de l’emplacement réservé sur le Rond-Point de la Chasse : Notre déclaration au CM du 31/05/2012

M. le Maire, vous l’indiquez dans votre édito du Beauchamp Infos de Juin au sujet du Plan Local d’Urbanisme : « Les familles beauchampoises ont formulé un choix qui correspond à notre actuel cadre de vie. Il convient de le respecter »
Le respecter, c’est préserver ce qui en fait sa qualité.

Or, la délibération soumise au vote du conseil municipal conduit au contraire.

Nous l’avons déjà affirmé, nous sommes attachés au caractère spécifique et au patrimoine que représente le rond-point de la Chasse. Alors qu’une parcelle de 1178 m² est en vente (ou vendue ?) par la Ville, il ne nous paraît pas opportun de retirer la réservation de cet emplacement sans aucune autre mesure de protection.

Ceci laisserait le champ libre à une urbanisation et une banalisation de ce secteur qui perdrait tout son intérêt patrimonial. La Ville ne pourrait que contraindre mais ne pourra plus mettre en valeur le site. (Il faut rappeler qu’une collectivité n’a aucune possibilité d’obliger un propriétaire à entretenir et à maintenir la qualité d’un site).

Dans l’état, cette opération s’assimile à une braderie du patrimoine beauchampois pour un gain uniquement financier. Elle confirmerait la vision à court terme en place depuis des années qui se refuse à toute stratégie permettant de maitriser et valoriser notre patrimoine urbain pour en maintenir sa qualité et sa diversité.

Pourtant, il peut y avoir un vrai projet sur ce secteur qui mériterait une étude d’ensemble pour en trouver l’usage le plus adapté (notamment vis-à-vis de sa sécurité).

Notre amendement ayant été refusé, les élus de Vivre et Agir Ensemble voteront donc contre cette délibération et refusent la perte de ce patrimoine urbain pour un simple intérêt financier.

Extension de la communauté d’agglomération à dix communes : Notre déclaration au CM du 31/05/2012

Monsieur le Maire,
Mesdames, Messieurs les Conseillers,

Les élus de « Vivre et agir ensemble » ont, depuis le début de l’aventure intercommunale, soutenu ce projet, même si au cours des nombreux débats que nous avons eus, nous avons toujours rappelé notre attachement à une cohérence et une logique de territoire.

Aujourd’hui, une nouvelle étape s’ouvre à nous avec l’intégration de 4 communes.

Tout cela devrait nous amener à une réflexion importante sur les nouvelles compétences de cette future communauté d’agglomération.

Vous nous proposez de délibérer pour intégrer ces nouvelles villes au 1er Juin 2013, alors que le Préfet a souhaité, pour des raisons de fiscalité, une intégration au 1er Janvier 2013.

Pour justifier ces délais, le Parisis invoque un besoin de temps nécessaire aux études.

Nous avons, fin 2011, entériné l’élargissement de notre communauté d’agglomération, inscrit au budget 2012 les études nécessaires et depuis, force est de constater que rien n’a démarré hormis la gouvernance.

En effet, il a déjà été proposé aux maires des vice-présidences sur des délégations qui sont à ce jour, pour certaines, hors compétence de la communauté d’agglomération du Parisis.

Permettez-nous de nous en étonner.

Nous voterons néanmoins favorablement cette délibération en souhaitant, Monsieur le Maire, Monsieur le Président de la Communauté d’Agglomération du Parisis, qu’un réel travail de fond démarre rapidement et que l’ensemble des conseillers communautaires tout comme les conseillers municipaux des communes concernées soient associés et informés du projet de collaboration intercommunale.

Conseil municipal annulé faute de participants de la majorité

Depuis plus de 2 ans, 2 fois sur 3, la majorité municipale ne parvient pas à atteindre le nombre de 15 élus présents, comptant à chaque fois sur la participation des élus d’opposition pour obtenir le quorum requis par la loi.
Ce jeudi 29 mars, le vote du budget 2012, étape essentielle dans la gestion communale, était à l’ordre du jour. En présence de seulement 14 élus de la majorité (sur 22), les élus de l’opposition (Beauchamp 2008, vivre et agir ensemble, Beauchamp à Votre Image et Un Nouveau Souffle pour Beauchamp) ont quitté la séance après avoir effectué une déclaration lue par Patrick PLANCHE.

Monsieur le Maire,
Chers collègues de la majorité municipale,

Considérant que le premier lieu de débat démocratique d’une commune est son conseil municipal,

Constatant que depuis plus de 2 ans, 2 fois sur 3, la majorité municipale n’est pas parvenue à atteindre le nombre de 15 élus en présence, comptant sur la présence des élus d’opposition pour atteindre le quorum requis par la loi,

Estimant que le vote d’un budget est le choix déterminant de la politique de notre commune,

Vous comprendrez aisément pourquoi, les élus de Vivre et Agir Ensemble, Beauchamp à Votre Image et Un Nouveau Souffle pour Beauchamp quittent cette séance pour interpeller les élus de la majorité sur la non-représentativité du scrutin de mars 2008 à l’issue duquel 22 élus du groupe UMP Beauchamp ont été désignés pour siéger au sein du conseil municipal.

Le quorum n’étant plus atteint au cours de cette séance du 29 mars 2012, le conseil municipal ne peut plus délibérer valablement et devra à nouveau convoquer l’ensemble des élus pour une nouvelle séance.

Le conseil municipal est le premier lieu de débat démocratique d’une commune. Il a paru important de rappeler à l’ensemble des élus leurs engagements pris lors du scrutin des municipales de 2008.
Après un long moment d’hésitation, M. le Maire a clos la séance. Il devra à nouveau convoquer l’ensemble des élus pour un nouveau conseil municipal.

Déclaration de vote lors du CM du 15/12/2011

Le 15/12/2011, M. le Maire et ses adjoints proposaient le vote d’une inscription complémentaire au budget suite au “surcoût généré par le taux d’intérêt appliqué pour l’échéance annuelle du prêt MPH251387EUR001 basé sur le taux change EURO/CHF, taux supérieur à la prévision retenue dans le cadre du budget prévisionnel.”

Déclaration des élus de Vivre et Agir Ensemble :

Comme nous l’avions évoqué à plusieurs reprises, le taux d’intérêt du prêt contracté auprès de DEXIA s’envole. Lors de l’approbation du compte administratif 2010, les intérêts s’élevaient à 835 565,28 euros. Lors du vote du budget supplémentaire 2010, le tableau “Etat de la dette” indiquait des intérêts prévisionnels pour l’année 2011 de 807 810, 61 euros. Lors du vote du budget prévisionnel 2011, vous inscriviez 901 900 euros (soit déjà 11,65 % d’augmentation par rapport à l’estimation 6 mois auparavant). Aujourd’hui, vous nous présentez une décision modificative afin d’être en mesure de couvrir les intérêts d’emprunts pour l’année 2011 qui sont désormais d’un montant de 1 088 012 euros soit + 17,10 % par rapport au budget primitif 2011 et surtout + 34,70% en l’espace d’un an pour les mêmes emprunts.

Vous comprendrez pourquoi les élus de Vivre et Agir Ensemble s’abstiendront de voter cette décision modificative qui est la conséquence d’un manque d’anticipation.