Archives de catégorie : Jeunesse

Question d’exposition de nos enfants

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 20 juillet par votre élue, Christelle TAKACS :

Question-orale-CT«Madame le Maire, à l’heure de la vigilance à l’égard des réseaux sociaux et des dangers d’internet, nous (certains beauchampois ou parents) sommes surpris par la diffusion de photographies d’enfants, en séjour à Groix sur la page Facebook de la ville de Beauchamp.
A savoir que ce site est donc accessible à tous et que certaines photographies montrent des enfants en maillots de bain.
Pouvez-vous nous dire ce qui a motivé ce choix ?
Les parents qui ont signé un droit à l’image étaient-ils au courant du type de diffusion envisagé ? (les photos peuvent être récupérées depuis n’importe quelle connexion dans le monde)
Pour une meilleure lisibilité de nos échanges, je vous remercie de bien vouloir inscrire au procès-verbal de ce Conseil Municipal cette question, ainsi que votre réponse et les débats qui en découlent.»

Réponse de Mme le Maire :

«Nous avons souhaité permettre aux parents de garder un lien avec leurs enfants et ce quasiment en temps réel. Le choix d’utiliser ce média pour transmettre aux familles des participants un aperçu des différents moments forts du séjour a été très apprécié. Nous n’avons eu que des retours positifs de la part des parents concernés.
Certes, sur certaines photos de l'”Escale à Groix”, les enfants sont à la plage en maillot de bain; mais, même en Bretagne, à cette période de l’année, la doudoune est délaissée au profit d’un costume de bain.
Pour ce qui est du droit à l’image, il est stipulé en page 3 du règlement du séjour que : ” Sauf informations contraires les photographies et/ ou films pris au cours du projet sur lesquels les enfants apparaissent, pourront être utilisés pour toutes communications de la commune”. Par ailleurs, en remplissant la fiche sanitaire, tous les parents ont signé le droit à l’image et ont donné leur autorisation pour la publication et la diffusion de photos ou de vidéos pour toutes activités ou communication du Service Jeunesse.»

Question de coût de la réforme des rythmes scolaires

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 25 juin par votre élue, Christelle TAKACS :

Question-orale-CT«Madame le Maire, la Réforme des Rythmes Scolaires rentrera bientôt dans sa 3ème année de mise en place.
La ville de Beauchamp, comme l’ensemble des villes de France, a dû se conformer à ses obligations et appliquer cette réforme à compter de la rentrée scolaire 2014/2015.
Pouvez-vous nous dire :
– Quel a été, pour cette année, le coût de la mise en place de cette réforme à Beauchamp ?
– Quel est le nombre de demi-pensionnaires du mercredi avant et après l’application de la réforme ?
– Quelle a été la participation de l’Etat, rappelant que ce dernier a octroyé aux communes une subvention de 50 € par an et par élève ?
– Quel a été le coût de la « garderie » instaurée de 15h45 à 16h30 sur l’année 2014 – 2015 ?
– Quel est le budget prévisionnel de ce même temps pour l’année scolaire 2015/2016 ?
Pour une meilleure lisibilité de nos échanges, je vous remercie de bien vouloir inscrire au procès-verbal de ce Conseil Municipal cette question, ainsi que votre réponse et les débats qui en découlent.»

Réponse de Mme le Maire :

«Avec les éléments actuels, le coût de la mise en place de la réforme scolaire, pour l’année scolaire 2014-2015, est d’environ 99 000 €, l’état devant participer à hauteur de 45 000 €. A ce jour, seul le tiers de la somme prévue a été versé, soit 14 881 €, en décembre 2014.
Le restaurant accueille 135 enfants de plus qu’auparavant, soit un doublement de la population.
Le coût de la garderie gratuite, instaurée de 15 h 45 à 16 h 30 est de 50 300 €
Le budget prévisible pour la fin de l’année 2014 est du même ordre.»

Question de fête de la jeunesse

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 21 mai par votre élue, Christelle TAKACS :

Question-orale-CT«Madame le Maire, vous aviez programmé dans l’agenda des manifestations, la fête de la jeunesse pour le samedi 30 mai. Cet événement a disparu, pouvez-vous nous en expliquer les raisons ?
Pour une meilleure lisibilité de nos échanges, je vous remercie de bien vouloir inscrire au procès-verbal de ce Conseil Municipal cette question, ainsi que votre réponse et les débats qui en découlent.»

Réponse de Mme le Maire :

«Le projet de planning 2014 -2015, présenté aux associations en mai 2014, mentionnait la fête de la jeunesse avec la mention “à confirmer” pour réserver un créneau éventuellement nécessaire. La finalisation de l’optimisation des coûts pour la saison nous a amenés à faire des choix et à ne pas retenir ce type de manifestation qui engendre un coût trop élevé pour les finances actuelles de Beauchamp.
Ce choix était officiel dès la rentrée de septembre 2014. Ceci m’a d’ailleurs permis, en tant que vice-présidente de la commission jeunesse de la CALP, de proposer cette date pour relancer la tenue des Olympiades du Parisis qui se tiendront donc, dans 8 jours, à Sannois et qui verront l’engagement de 400 enfants de toutes nos communes.»

Question de continuité du centre de loisirs

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 12 février par votre élue, Christelle TAKACS :

Question-orale-CT«Madame le Maire, La fermeture du centre de loisirs lors des vacances de fin d’année 2014 a fortement pénalisé les parents d’élèves, ainsi que les enfants beauchampois.
A savoir que d’une part, les enfants n’ont pas eu accès à la collectivité, pendant cette période. D’autre part, le délai entre l’annonce et la période d’accueil concernée ne laissait que peu de temps aux parents, afin trouver une solution de mode de garde.
C’est pourquoi, nous souhaitons savoir d’ores et déjà, si la mission de service public du centre de loisirs sera entièrement assurée, durant les vacances d’été 2015 ?
Enfin, les autorisations relevant de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale ont-elles été accordées, concernant l’accueil des enfants d’âge élémentaire dans les locaux d’âge maternel ou inversement ?
Pour une meilleure lisibilité de nos échanges, je vous remercie de bien vouloir inscrire au procès-verbal de ce Conseil Municipal cette question, ainsi que votre réponse et les débats qui en découlent.»

Réponse de Mme le Maire :

«La décision de fermer les accueils de loisirs une partie des vacances de Noël 2014 est liée au calendrier particulier de cette période. Pour limiter les difficultés rencontrées par quelques parents, nous avons donné cette information le plus tôt possible, soit 6 semaines en amont, afin qu’ils puissent aviser et trouver sereinement une solution de rechange.
Il n’a jamais été question de fermer les centres de loisirs durant les vacances d’été.
Immédiatement après notre élection, nous avons revu les plans de la 2ème phase du centre de loisirs élémentaire afin que les enfants de maternelle puissent y être accueillis pendant les périodes de faible fréquentation. Ceci permettra de réduire les coûts.
Nous avons, bien sûr, les autorisations adéquates de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale pour les différents accueils des enfants.»

Jeunes interdits

DSC_4761  SAM_1107Des grilles à l’entrée de l’école Paul Bert, le square du rond-point de la Chasse désormais fermé… autant d’aveux d’impuissance pour la majorité qui a toujours ignoré la jeunesse. Les nuisances causées aux riverains sont la conséquence de l’échec ou plutôt de l’inexistence d’une quelconque politique en faveur des adolescents. Pourtant ces jeunes, ce sont nos propres enfants à qui on envoie régulièrement les policiers de la Bac faute de savoir les accueillir dans des structures adaptées et garantissant la prévention et le dialogue…

Question de méthode

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 20 juin 2013 par votre élue, Sylvia CERIANI :

«Monsieur le Maire, nous avons constaté l’élévation d’une palissade sur le square du Rond-Point de la Chasse en raison de diverses nuisances. Une fois de plus, la méthode radicale est employée. Avez-vous pris contact avec ces jeunes afin de comprendre la situation ? Même si nous pouvons comprendre la gêne occasionnée aux riverains, d’autres solutions n’auraient-elles pas pu être envisagées ?
Conformément aux jurisprudences évoquées lors de notre question orale du 6 décembre 2012, il ne peut être interdit tout débat relatif à une question orale.»

Réponse de M. le Maire :

« La fermeture du square du Rond-Point de la Chasse fait suite à de nombreuses plaintes des riverains au sujet des débordements et des nuisances générées par ses utilisateurs tard le soir. En effet le bruit, les dégradations, les jets de bouteilles et de divers objets par-dessus les clôtures entretiennent un climat d’hostilités et violence qui ne peut perdurer. Après enquête il s’avère que les responsables de ces nuisances sont principalement des adultes originaires d’autres communes et non des jeunes de Beauchamp. Aussi afin de permettre d’apporter la meilleure réponse possible à cette situation mais aussi avant tout d’apaiser le climat de tension régnant sur ce secteur, nous avons procédé à cette fermeture à titre conservatoire.»

Vous avez la parole

Vous souhaitez vous exprimer sur votre ville ? Cette rubrique est pour vous. Envoyez-nous votre article par mail ou par courrier à Alternative Citoyenne pour Beauchamp, 15 chemin de la Butte de la Bergère, 95250 BEAUCHAMP.
Nous n’avons pas modifié le texte qui nous a été adressé afin de lui laisser toute son authenticité.

« Nous sommes l’avenir. Et bien l’avenir tourne en rond ! Le jeune Beauchampois s’ennuie, c’est un fait avéré. Il n’est pas question ici de parler de l’ « inertie » des jeunes, sujet à la mode ces derniers temps, mais de celle de la mairie.
En effet, les quelques bistrots, la petite bibliothèque ainsi que la salle qui nous est réservée (totalement excentrée soit dit en passant) ne suffisent plus à nous divertir.
Deux options alors se présentent à nous : payer des moyens de transport et des activités dans une autre ville ou bien « zoner ». Et sans caricaturer un jeune qui s’ennuie a plus de chance de fumer, boire, dégrader par la même occasion des biens publics. Le tout afin de remuer les émotions qui végètent en lui.
Conséquences : la résidence des Marronniers : fermée. Résidence de la Roche Foucault : fermée. Le préau devant Paul Bert : fermé. Parc de Beauchamp : rarement sans la présence indispensable d’un policier. Et lorsqu’en été je m’abrite du soleil en toute innocence à l’ombre d’un bosquet avec une amie, toute aussi innocente, ce dernier nous demande de rester bien en vue. De quoi a-t-il peur ?
C’est un véritable cercle vicieux, plus on s’ennuie plus on nous enferme et plus on nous enferme plus on s’ennuie. Certes, les résidences sont privées mais ce ne sont que des exemples démontrant un manque d’espace flagrant pour le jeune citoyen au sein même de sa ville. Si activité il y a, on s’est bien gardé de nous en avertir. La population de Beauchamp est âgée, mais le restera-t-elle toujours ?
Le problème n’est pas aussi complexe que l’on voudrait nous faire croire ! Un café, avec une terrasse bien agréable où les différentes tranches d’âge de Beauchamp pourraient se côtoyer sans problème. Le soir, aménagé en bar dansant. Ne serait-ce pas un bon investissement ? Ajoutez-y plusieurs établissements proposant des activités variées au public et notre chère petite ville pourrait bien devenir attractive !
De plus, l’accès à la vie politique de Beauchamp n’est pas facilement accessible pour nous, alors que cela pourrait être réellement bénéfique afin d’améliorer la qualité de vie à tous. Un point de vue neuf est tout sauf un inconvénient. »

Nathanael, Beauchampois de 19 ans