Archives de catégorie : Vie associative

Subventions aux associations – Notre déclaration au CM du 30/03/17

Particulièrement attachés à la vie associative et au dévouement quotidien des bénévoles qui la font vivre, nous regrettons que les subventions attribuées à ces dernières ne fassent pas l’objet d’une étude individualisée et que les administrateurs de ces dernières ne puissent pas porter devant les élus de la commission leurs projets associatifs.

La commission devrait se prononcer sur le montant des subventions mais elle n’a eu aucun mot à dire pour en modifier le montant. Tous les chiffres n’ont même pas été remis avant ou pendant la commission concernée.

Tout comme en 2014, 2015 et 2016, l’octroi des subventions aux associations non sportives et sportives basée sur un calcul critérié ne semble pas s’appliquer objectivement à toutes les associations, ne prenant pas systématiquement en compte les difficultés ou facilités financières de ces dernières.

Certaines associations présentent un budget avec un montant de subvention inférieur à celui qu’elles demandent. D’autres ne présentent pas de budget à l’équilibre. Et enfin, dans certains cas, il n’est pas tenu compte du calcul de la grille critérié quand celui-ci ne donne pas le montant exactement demandé par l’association.

La majorité demande la transparence des associations pour leur verser des subventions, la majorité doit en faire autant pour en expliquer le montant.

Nous constatons, dans le tableau des subventions, la suppression de l’Office Municipal des Sports de Beauchamp.
Il semblerait que la municipalité ait un nouveau projet autour de l’animation de la ville et que les services rendus depuis de nombreuses années par les bénévoles de l’O.M.S. ne soient plus d’actualité.

Cette association, certes paramunicipale, relève de la Loi 1901 et à ce titre bénéficie, comme toute association, d’une indépendance juridique.

Nous dénonçons les méthodes peu orthodoxes de la municipalité vis-à-vis de cette association et regrettons encore une fois ce manque de dialogue, surtout lorsque ce sont des membres du Conseil Municipal qui donnent de leur temps pour faire vivre cette association.

Nous déplorons que, cette année, l’association Les Vitrines de Beauchamp et l’UCAB n’aient pas été accompagnées par la ville et qu’aucune subvention ne leur ait été attribuée.

Il semblerait que l’association Les Vitrines de Beauchamp soit dissoute prochainement.

Nous regrettons que la municipalité ait favorisé une concurrence entre deux associations ayant le même objet. Nous voyons aujourd’hui ce que cela entraîne.

Le commerce local a besoin de ces moments d’animation qui contribuent à soutenir l’activité de nos commerçants.

Dans ce cadre, la municipalité a une responsabilité indéniable.

Il aurait été souhaitable de réserver une enveloppe budgétaire, afin d’envisager le subventionnement, le cas échéant, de l’UCAB, sur des projets d’animation locale définis.

Vous avez, en invoquant les problématiques financières rencontrées par la commune, baissé arbitrairement de 10 % l’ensemble des subventions municipales.

Aujourd’hui, vous engagez les finances de la commune dans des projets à la priorité discutable (ex. : enfouissement des réseaux avenue Pierre Curie).

N’aurait-on pas pu faire un effort en direction de la vie associative afin de retrouver le niveau de subventionnement antérieur et justifié ?

Par ailleurs, vous invitez les associations à s’investir bénévolement dans le projet “Beauchamp Estival” que vous souhaitez organiser du 8 au 21 juillet dans le parc arboré. L’objectif que vous lui assignez à savoir proposer des activités gratuites (sportives, culturelles et éducatives) à ceux qui ne partent pas en vacances, et ce, dans une démarche de mixité sociale, nous parait légitime.

Ceci étant, ces activités doivent être de qualité avec des animateurs qualifiés dont nombre d’entre eux sont salariés par les associations et n’auront pas nécessairement vocation à travailler bénévolement.

Or, à aucun moment vous n’intégrez dans les subventions aux associations un montant destiné à les aider à faire face à des dépenses liées à cette manifestation et non prévues dans leur budget.

C’est pourquoi le groupe Alternative Citoyenne pour Beauchamp s’abstiendra sur les montants exposés.

Question de déménagement

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 26 novembre par votre élu, Patrick PLANCHE :

Question-orale-PP« Madame le Maire, vous avez décidé du déménagement du Service Animation Ville dans les locaux du Centre Omnisports.

Pouvez-vous nous indiquer ce qui a motivé ce choix ? Quelles en sont les conséquences sur le fonctionnement du Point Information Jeunesse ? Ce déménagement a-t-il fait l’objet d’une consultation des employés et du Comité Technique ?

Pour une meilleure lisibilité de nos échanges, je vous remercie de bien vouloir inscrire au procès-verbal de ce Conseil Municipal cette question, ainsi que votre réponse et les débats qui en découlent. »

Réponse de Mme le Maire :

« Depuis plus d’un an, le service “Animation ville / Vie associative” travaille en étroite collaboration avec le service “Animation ville / associations sportives”.
Comme cela se fait dans de nombreuses villes, il a semblé judicieux, aux deux chefs de service concernés et à nous-mêmes, de regrouper ces deux activités au Centre Omnisports. En plus d’un effet mutualisation, les interlocuteurs de toutes les associations sont dorénavant regroupés.
Reconnaissez que la vie associative n’a rien à voir avec le Point Information Jeunesse ou la Jeunesse. Ces derniers restent donc au Pôle Info et ce déménagement n’a aucune conséquence sur le fonctionnement du Point Information Jeunesse.
Cette opération qui a, bien sûr, été préparée par les chefs de service n’a pas d’incidence sur l’organisation du travail. Un changement de lieu dans la commune ne justifie pas une consultation du Comité Technique.»

Subvention aux associations 2015 – Notre déclaration au CM du 26/03/15

Vous vous apprêtez à voter des subventions pour les associations pour l’année 2015 dont la baisse représente seulement 0,25 % de l’indemnité de remboursement anticipé évaluée à ce jour sur notre emprunt adossé au franc suisse.
Est-ce aujourd’hui aux associations de payer la mauvaise gestion de leur ville, comme l’ont déjà fait les Beauchampois ?
Après les déclarations de l’an passé, nous aurions pu penser qu’un regard bienveillant mais surtout objectif aurait été porté aux demandes de subvention cette année. Tous les éléments ne sont pas réunis pour penser que ces attributions ont été faites dans l’équité.
Nous nous abstiendrons sur les montants ainsi proposés.

Vote des subventions 2014, notre déclaration lors du CM du 11/04/2014

On remarque sur certaines associations des fonds de réserves très important. C’est normal qu’il y ait des fonds de roulement (salariés, provisions, départ en retraite,…). Pour celles qui n’ont pas ces contraintes, il faut les accompagner pour qu’une demande de subvention ne soit pas faite systématiquement alors que le budget présenté est en déséquilibre. Il faut les aider dans la gestion de ces réserves.

Septembre 2013 : Rentrée des associations : plus d’engagement ?

Après l’aventure ubuesque qu’ont vécue les associations à la fin du premier semestre avec les subventions municipales, l’heure est à la reprise des activités qui sont, comme nous le savons tous, particulièrement nombreuses dans notre commune.
Néanmoins nous ne pouvons que déplorer que la municipalité ne porte pas toute l’attention nécessaire au soutien de nos associations et ne facilite pas toujours les choses quand il le faut.

Juin 2013 : Beauchamp sous tutelle. Opacité, incompétence et mensonges mis à jour

Que s’est-il passé le 11 avril ?

La majorité municipale a volé en éclats devant l’augmentation de 27% de la taxe foncière que le Maire et son adjoint aux Finances ont proposée au vote du Conseil Municipal. Ce même vote, déjà soumis aux élus 2 semaines auparavant mais, , avait été reporté par la majorité (le temps de revoir sa copie) grâce à l’intervention de Patrick PLANCHE.

Les taux d’imposition n’ayant pas été votés, M. le Maire  et son équipe n’ont pu procéder au vote du budget 2013 dans les délais fixés par la loi. C’est désormais le Préfet qui doit reprendre la main sur le pilotage de nos finances.

Comment en est-on arrivé  là et pouvions-nous l’éviter ?

Malgré nos alertes répétées, Beauchamp a continué de vivre au-dessus de ses moyens et ne peut désormais faire face aux factures de ses fournisseurs.

Le Maire-adjoint aux Finances, Franck BOULLÉ, reconnaît aujourd’hui que depuis 2008, « la situation financière de Beauchamp est délicate et l’héritage est lourd ». Pourtant, depuis 2001, nous dénoncions, sans nous en réjouir, cette mauvaise gestion : travaux aux coûts surdimensionnés (parc arboré, avenue Anatole France,… alors que la ville manque de nombreux équipements), autofinancement  insuffisant depuis 2004 et recours trop facile à l’emprunt, action inexistante en matière de développement économique et dépenses de fonctionnement non maîtrisées. Depuis 3 ans, les élus d’UMPBeauchamp bradent même le patrimoine de la commune pour dégager de nouvelles ressources

Aujourd’hui 7 mai :

34 associations beauchampoises n’ont toujours pas reçu leurs subventions, malgré le vote de ces dernières au Conseil Municipal de décembre 2012. Le versement devait pourtant intervenir dès la fin du mois de janvier 2013. Les crédits pour les classes de découverte 2013 n’ont pas été versés. La Chambre Régionale des Comptes, saisie par le Préfet, devrait lui communiquer ses conclusions rapidement ; il prendra les décisions nécessaires à la poursuite de la gestion financière de notre ville.

Cette mauvaise gestion devrait coûter cher aux Beauchampois qui doivent déjà supporter 25 ans de remboursement d’emprunts, toxiques ou non. Cela aurait été évitable si le Maire et sa majorité, suite à leur décision de report du vote des taux et du budget, les avaient revus comme demandé par Patrick PLANCHE. Contre toute logique, ils n’en n’ont rien fait.

Enfin, si le préfet nous impose une augmentation des impôts locaux, les élus de la majorité oublieront-ils d’assumer la situation que subiront les foyers beauchampois ?

Subventions aux associations et reconstruction du centre de loisirs

Ce sont les principaux points à l’ordre du jour du prochain conseil municipal qui se déroulera ce jeudi 6 décembre à 21h, Hôtel de Ville.

  • 1. Adoption du procès-verbal de la réunion du 15 novembre 2012
  • 2. Décision
  • 3. Affectation du résultat 2011 – Budget Ville
  • 4. Décision Modificative n°2 Budget Ville
  • 5. Affectation du résultat 2011 – Service d’Assainissement
  • 6. Décision modificative n° 1 Service d’Assainissement
  • 7. Vote des subventions 20 13 aux associations
  • 8. Engagement du qua1t des dépenses d’ investissement dans l’attente du vote du Budget primitif 2013
  • 9. Marché de travaux pour la reconstruction du Centre de loisirs- autorisation de signature
  • 10. Recensement 2013- recrutement d’agents recenseurs et fixation du taux de vacation
  • 11. Demande de subvention au Conseil Général au titre de 1 ‘aide aux projets des établissements communaux et intercommunaux d’enseignement artistique spécialisé
  • 12. Modification du tableau des effectifs
  • 13. Taux de promotion pour l’accès à l’échelon spécial de l’échelle 6 (toutes filières comportant une échelle 6 sauf technique)
  • 14. Règlement du service multi-accueil
  • 15. Plan de Déplacement Urbain Ile-de-France
  • 16. Application des a1ticles 22 et 23 du règlement intérieur
  • 17. Affaires diverses