Archives par mot-clé : fibre optique

Une agglomération pour tous ?

carte-interco-2016Depuis le 1er janvier 2016, les communautés d’agglomération du Parisis et de Val-et-Forêt ont fusionné. 4 communes de Val-et-Forêt ont rejoint l’agglomération: Ermont, Eaubonne, Saint-Leu-la-Forêt et le Plessis-Bouchard. Avec l’arrivée de Frépillon, notre agglomération est désormais composée de 15 communes.

Elle devient la plus importante agglomération du Val d’Oise (261 866 habitants) avec une augmentation d’élus au sein du conseil communautaire qui passe de 70 à 87 et une représentation proportionnelle des communes.

Dans la plupart des villes siégeant au Conseil Communautaire, les minorités municipales étaient représentées. Ce ne sera plus le cas du fait de la recomposition du Conseil découlant des nouvelles règles d’éligibilité. Des élus se sont retrouvés exclus de cette assemblée, alors que, démocratiquement, les électeurs leur avaient apporté leur suffrage.

Par ailleurs, Beauchamp ne sera désormais représenté que par 3 élus au lieu de 4 (contre 10 élus pour une grande commune comme Franconville). Quelle sera la prise en considération des intérets de notre commune ?

Depuis mars 2014, aucune commission municipale n’a été convoquée au sujet du fonctionnement et des évolutions envisagées de notre communauté d’agglomération. De même, lorsqu’une délibération concernant l’intercommunalité est présentée au Conseil municipal, Mme le Maire est dans l’incapacité de répondre aux diverses interrogations.

Les conseillers municipaux de Beauchamp n’ont pas été informés des grands dossiers portés par la communauté d’agglomération qui auront demain un impact sur la vie des Beauchampois comme la requalification du pôle gare, l’arrivée de la vidéo protection, le transfert des espaces emploi, le déploiement de la fibre optique, etc.…

Les 3 élus de la majorité représentant notre commune n’ont jamais partagé avec le conseil municipal les conclusions préoccupantes de l’étude de prospective financière de notre nouvelle intercommunalité.

Enfin, les Beauchampois manquent cruellement d’informations sur cette nouvelle organisation et son fonctionnement qui continueront d’impacter notre quotidien.

Nous demandons à ce que les promesses de campagne de la majorité municipale soient désormais tenues : transparence et débats pour une intercommunalité construite avec tous et non pas subie.