Archives par mot-clé : forum des associations

Conseil municipal le jeudi 23 juin

vlcsnap-2015-02-09-20h47m42s46

A l’ordre du jour de conseil municipal qui se tiendra à 20h30 en salle du Conseil Municipal :

  • 1. Approbation du procès verbal du Conseil municipal du 31 mars 2016
  • 2. Décisions prises par délégation du Conseil municipal
  • 3. Approbation du compte administratif 2015 de la commune
  • 4. Approbation du compte de gestion 2015 de la commune
  • 5. Approbation du compte administratif 2015 de l’assainissement
  • 6. Approbation du compte de gestion 2015 de l’assainissement
  • 7. Approbation du dispositif et des tarifs sport santé seniors
  • 8. Approbation des tarifs de l’activité« Marche »pour les seniors
  • 9. Attribution d’une subvention exceptionnelle pour l’ ASB football à l’occasion de ses 90 ans
  • 10. Approbation de la participation de la commune aux classes environnement
  • 11. Approbation des tarifs de l’Eveil musical
  • 12. Avis du Conseil concernant la dissolution du syndicat SIEGENS
  • 13. Instauration de la redevance pour l’occupation provisoire du domaine public communal par les chantiers de travaux sur des ouvrages des réseaux de transport de gaz et des réseaux publics de distribution de gaz
  • 14. Avenant à la DSP concernant la gestion du marché forain avec la société SOMAREP
  • 15. Présentation du rapport d’activité SOMAREP
  • 16. Approbation de la modification simplifiée n°1 du PLU
  • 17. Autorisation de la signature d’une convention de partenariat avec le CAUE du Val d’Oise
  • 18. Institution d’une servitude de vue au profit de la parcelle AI 833 sur les parcelles communales AI 200 et AI 1024.
  • 19. Autorisation de la vente de la parcelle communale 6, rue Gay Lussac
  • 20. Dépôt d’une déclaration préalable pour la division des parcelles cadastrées AC 166 et AC 553 sise 45, avenue Claude Sommer
  • 21. Approbation des modalités de mise en vente du 45, avenue Claude Sommer
  • 22. Création du Comité consultatif urbanisme
  • 23. Modification du tableau des effectifs
  • 24. Création d’un poste en CUI-CAE
  • 25. Mise en place d’emplois avenir
  • 26. Convention d’utilisation du domaine régional de Boissy (Taverny) juillet et août 2016
  • 27. Convention de participation des Scouts de France au forum des associations 2016
  • 28. Convention de formation en milieu professionnel avec l’institut Jeanne d’arc de Franconville
  • 29. Débat sur le règlement local de publicité intercommunal
  • 30. Informations diverses
  • 31. Application des articles 22 et 23 du règlement intérieur

Question de laïcité

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 4 novembre par votre élu, Patrick PLANCHE :

Question-orale-PP« Nous avons été interpellés par des représentants d’association de parents d’élèves qui ont été sensibles à votre invitation pour la cérémonie du 11 novembre, mais qui se sont émus d’être invités également à la cérémonie religieuse.
Le respect du principe de laïcité dans les communes exige du Maire des efforts constants.
Le premier article de la Constitution de 1958 consacre le principe de la laïcité de l’Etat et de son corollaire : la liberté religieuse et de conscience. Il énonce que « La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte tous les citoyens.
Le principe de laïcité est essentiellement défini par la Loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation de l’Eglise et de l’Etat.
L’article l affirme que « la république assure la liberté de conscience », tandis que l’article 2 précise : « La république ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ».
Le Maire doit garantir, pour ce qui relève de ses compétences, la laïcité de l’administration communale et la liberté religieuse de ses administrés.
Vous avez, lors de la campagne des élections municipales, signé la charte de la laïcité proposée aux candidats par l’Observatoire Départemental de la Laïcité.
Vous avez fait le choix, lors du Forum des Associations, d’inviter des associations à caractère religieux et vous invitez aujourd’hui les représentants de Parents d’élèves à assister à la messe du souvenir pour commémorer le 100ème anniversaire de la Grande Guerre.
Pensez-vous, Madame le Maire, avoir respecté vos engagements ?
Pour une meilleure lisibilité de nos échanges, je vous remercie de bien vouloir inscrire au procès-verbal de ce Conseil Municipal cette question, ainsi que votre réponse et les débats qui en découlent. Veuillez agréer, Madame le Maire, mes salutations les meilleures »

Réponse de Mme le Maire :

« Je suis surprise que certains se soient émus d’être informés au travers de ma lettre de l’ensemble des manifestations publiques organisées à l’occasion du 11 novembre. L’office mentionné est, comme toujours, organisé à la seule initiative de l’Union Beauchampoise des Anciens Combattants.
Depuis 92 ans qu’a été créée cette fête nationale, de nombreuses cérémonies religieuses ont été associées aux commémorations du 11 novembre, et ce, sous le régime de la loi de 1905. Il est bien évident que, à l’occasion de la “Commémoration de tous les morts pour la France”, chacun est libre de s’associer à sa manière à ce que l’on nomme aujourd’hui le devoir de mémoire.
D’autre part, je me permets de préciser, qu’à aucun moment, je n’ai signé la charte de la laïcité proposée par l’Observatoire départemental de la Laïcité qui ne représente que lui-même. Cette charte nous paraissait en effet trop dogmatique et limitée. Par contre, nous nous sommes engagés à suivre toutes les préconisations de !’Observatoire de la Laïcité, dépendant du Premier Ministre, et c’est ce que nous faisons.»

Question d’accompagnement associatif

Question orale posée lors du Conseil Municipal du 16 septembre par votre élu, Patrick PLANCHE :

« Le 7 septembre dernier s’est tenu le Forum des Associations, ce qui a, comme chaque année, permis aux bénévoles de nos associations d’informer les Beauchampois sur les activités qu’elles proposent durant l’année. Ce forum est un rendez-vous important pour la vie associative et, comme toutes les villes, les habitants y trouvent dans un même lieu l’ensemble du tissu associatif. Les associations beauchampoises dans leur ensemble se portent bien. Néanmoins, nous nous interrogeons sur le changement de cap du Tennis de Table. En effet, ce club, auparavant classé à haut niveau, se trouve aujourd’hui, à la suite de baisse de subventions conséquentes, dans l’obligation de revoir entièrement son projet associatif. Pouvez-vous nous dire, Monsieur le Maire, quel a été l’accompagnement opéré par la municipalité dans la mutation de cette association, conséquence de la baisse des subventions ?
Des joueurs professionnels de ce club bénéficiaient de logements municipaux. Qu’en est-il aujourd’hui ? Conformément aux jurisprudences évoquées lors de notre question orale du 6 décembre 2012, il ne peut être interdit tout débat relatif à une question orale. »

Réponse de M. le Maire :

« Ayant rencontré le président du Club de tennis de table au mois de juin, celui-ci m’a informé de sa volonté d’orienter aujourd’hui le club vers la formation des jeunes. En effet au regard des fortes contraintes du sport professionnel (logistique, financière,…), le Club de Tennis de table de Beauchamp a choisi de se recentrer sur l’apprentissage et la découverte de ce sport pour les enfants et les jeunes. Cette nouvelle orientation s’inscrit totalement dans la politique sportive développée par la Ville et je lui ai donc confirmé notre soutien dans cette mutation. A ce jour aucun logement communal n’est mis à disposition de joueur du club. »

Novembre 2010 : Vie associative et politique communale

Une nouvelle année associative a commencé avec le Forum 2010 qui a permis aux Associations de rencontrer et d’échanger avec leurs anciens et nouveaux adhérents.
Une satisfaction pour les administrateurs bénévoles de ces associations mais aussi pour leurs animateurs qui voient dans l’augmentation de leurs adhérents la reconnaissance de leur engagement pour les uns et de leur travail pour les autres.

Ceci étant, nous mettrons un bémol à l’autosatisfaction du Maire qui estime que la « Commune répond aux besoins associatifs de ses habitants ». M. le Maire, dans le Beauchamp Infos d’octobre, se félicite du dynamisme et de la qualité de la vie associative beauchampoise*.  En effet, lorsqu’une association se développe elle est vite confrontée aux limites posées par l’insuffisance notoire des locaux destinés à la pratique sportive, culturelle ou de loisirs, lorsque ces locaux ne sont pas tout implement inappropriés (une chorale qui ne peut plus être hébergée à l’école de musique ! – une autre devant réaliser ses prestations à la salle Anatole France)  ou
encore en décalage total avec le reste de la ville (préfabriqués : le BIJ, la ludothèque …). Continuer la lecture

Forum des associations 2009

En 2009, Alternative Citoyenne pour Beauchamp poursuit sa route.

L’engagement de ses membres ne se dément pas car les valeurs de transparence, de solidarité, de mixité,
d’écologie, de laïcité et de citoyenneté sont au coeur de leur motivation, dans l’intérêt général.
Depuis que la « nouvelle » municipalité est en place, les impôts augmentent, les services à la population se rigidifient, peu à peu se révèle l’inconsistance de son programme et son impossibilité de répondre aux questions et aux besoins des Beauchampois. Continuer la lecture

Liaison Centre de Loisirs / Activité culturelle ou sportive

Concernant le transport encadré des enfants fréquentant le centre de loisirs le mercredi et qui souhaitent pratiquer une activité sportive ou culturelle dans notre commune, M. le Maire ne souhaite pas y répondre favorablement invoquant une trop grande disparité des activités, des horaires et du nombre d’adhérents.
Nous pensons que ce projet mériterait un effort d’écoute et de réflexion un peu plus soutenu afin de favoriser l’accès à la culture et au sport.
Nous vous invitons à répondre au questionnaire ci-dessous afin d’élaborer une proposition concrète.

Continuer la lecture

Vous avez dit « handicapés » ?

Handicap

Depuis la loi du 30 juin 1975, les « handicapés » sont des citoyens « à part entière » dont il faut permettre au mieux l’intégration dans la société. Depuis février 2005, il existe une obligation légale de mise en conformité des locaux d’ici 2015. Comprendre et appréhender les difficultés que les handicapés rencontrent est donc un moyen d’y parvenir.
Ainsi, lors du forum des associations, l’action « Beauchamp comme sur des roulettes » était présentée à côté de notre Salle Omnisport… qui ne possède aucune indication d’accès pour les handicapés.
La salle du haut est accessible par un ascenseur sur demande au gardien. Les salles de tennis de table et de judo sont inaccessibles (malgré la demande du Club de Tennis de Table). Les toilettes sont au fond des toilettes des femmes sans indication extérieure.
Rappelons que l’école de musique, la salle de spectacle et les salles d’exposition de la Chesnaie ne sont toujours pas aménagés. Un parcours du combattant, pour des handicapés, ça reste vraiment une trop longue habitude.
La municipalité attendra-t-elle d’y être obligée en 2015 pour enfin réaliser les aménagements nécessaires?