Archives par mot-clé : ludothèque

Le logement social

Avec la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain du 13 décembre 2000), notre commune a L’OBLIGATION de comprendre un nombre total de logements locatifs sociaux, d’au moins 20 % des résidences principales, d’ici 2020.
Le nouveau plan triennal 2008/2010 adopté par la majorité municipale le 23 octobre 2008 sera proposé au Préfet.
La présentation qui en a été faite laisse pantois. M. Lavaud a rappelé une nouvelle fois que les Beauchampois ne souhaitent pas de logements sociaux. Pourtant, ceux-là mêmes aimeraient bien voir leurs enfants se loger à Beauchamp !

En fait de plan, le Maire a remis une simple feuille où l’engagement triennal tient en une seule phrase (voir ci-dessous). Il a fallu questionner à plusieurs reprises afin d’apprendre qu’un projet pourrait voir le jour entre la résidence Nungesser et Coli et la résidence Jacqueline Auriol sur un terrain disponible depuis toujours (vous savez, là où les préfabriqués de la ludothèque et du club des Marronniers étaient implantés !).

Dans les plans triennaux 2001/2004, puis 2004/2007, la ville a acquis 12 appartements dans les 3 bâtiments de la cité Cadoux.


Mais au conseil municipal du 15 septembre, la majorité a voté la vente de deux appartements en vue de l’achat, dans un futur hypothétique, des deux appartements qui lui manquent dans le bâtiment où elle en possède déjà six. Possédant ainsi le bâtiment complet, les travaux de réhabilitation pourraient démarrer. Confiés à ADOMA, ces logements accueilleraient uniquement un public en situation de précarité, excluant ainsi toute mixité sociale pour augmenter le nombre de logements sociaux créés (12 au lieu de 8).
Le programme « Cité Cadoux » s’arrêterait là, puisque la Municipalité a décidé de ne plus préempter les logements qui se libèrent (sans délibération modificative).

Ces votes successifs et irréfléchis sont incohérents : revendre pour acheter ne résout en rien le manque de logements sociaux pour nos jeunes ainsi que pour les familles qui s’agrandissent. C’est une opération nulle !

En fait, il ne semble pas que cette vieille « nouvelle » équipe ait réfléchi pendant le mandat précédent, ni avant les élections à cette question. Comme il lui faut proposer un plan, elle en dépose un, pour échapper aux sanctions !

En l’absence de volonté politique, comment avoir de l’ambition pour le logement social ?

Rappel des chiffres à Beauchamp :
Nombre de logements locatifs sociaux : 540
Nombre de résidences principales : 3508
Pourcentage de logements locatifs sociaux : 15,39 %
Nombre de logements manquants : 161

11 propositions pour Beauchamp

Redynamiser le centre ville
Depuis de nombreuses années, le centre ville de Beauchamp perd de son dynamisme et de son attractivité : fermeture des commerces traditionnels au profit d’agences immobilières et de banques, vieillissement des espaces publics.
Nous proposons le lancement d’un véritable projet urbain respectueux du caractère architectural beauchampois :
– Création mixte de logements et de cellules commerciales plus attractives et de petites surfaces de bureaux.
– Requalification des espaces extérieurs (mobilier urbain, plantations).
– Réorganisation optimisée du stationnement.
Amélioration de l’accessibilité au centre ville pour les vélos et pour les personnes à mobilité réduite.
Enfin, nous apporterons un réel soutien aux commerçants et aux artisans pour l’organisation d’animations et de services (livraisons à domicile, …).

Accompagner le développement économique
Faute de politique et de stratégie économique de la majorité municipale, la situation s’est dégradée dans notre zone industrielle : pertes d’emplois et d’entreprises.
Nous mettrons en place une politique d’accueil des entreprises (mise en relation des porteurs de projet avec les acteurs de l’immobilier et les prestataires de service, promotion des entreprises : journées portes ouvertes, communication,…) ainsi qu’une offre de services (développer des actions en faveur de l’économie sociale et solidaire, notamment dans la prestation de services à la personne mais aussi aux entreprises).
Nous associerons les acteurs économiques à la gestion de certains services et équipements (crèche, restaurant inter-entreprises,…).

Inventer la démocratie locale
Nous répondrons à l’aspiration de nos concitoyens en proposant des outils démocratiques modernes : de nouveaux lieux de débat public, d’élaboration de projets, où citoyens et représentants de la société civile se rencontrent, confrontent leurs intérêts et participent à la décision.
Nous mettrons en place ces dispositifs :
– le Conseil Économique et Social Communal
– l’Agenda 21
– des Commissions municipales ouvertes
– un Comité d’usagers des services communaux
– un Contrat Éducatif Local
– un Conseil des aînés et un Conseil de jeunes.

Assainir les finances
Conséquence d’une gestion budgétaire réalisée au « jour le jour », Beauchamp connaît, aujourd’hui, un taux d’endettement très préoccupant. Désormais, la municipalité a indirectement recours à l’emprunt pour payer son personnel !
Nous commanderons un audit de l’état financier de notre commune et nous actionnerons les leviers nous permettant de dégager de l’autofinancement.
Beauchamp doit avoir des dépenses de fonctionnement à la juste hauteur de ses moyens en évitant d’avoir recours à l’augmentation de la fiscalité locale.
Pour la réalisation des nouveaux équipements ou infrastructures, nous mettrons en place un Plan Pluriannuel d’Investissement permettant de prévoir les réalisations à effectuer sur la durée du mandat.
Cette gestion se fera dans la plus grande transparence, en rendant accessibles au plus grand nombre les décisions prises par les élus.

Accompagner nos aînés
Pour le bien-être et la dignité de chacun :
– nous favoriserons l’accès aux aides au maintien à domicile en partenariat avec les associations et en examinant l’opportunité d’un service communal ou intercommunal,
– nous créerons des logements adaptés en centre-ville,
– nous étudierons la création d’une structure médicalisée ouverte sur la ville.

Pour rendre plus sûre notre ville
Les missions de la Police Municipale doivent être complémentaires sur le territoire à celles de la Police Nationale. Nous fixerons les objectifs suivants :
un travail d’îlotage, de présence sur le terrain, d’observation, de contact permanent avec les commerçants et les personnes âgées.
la sécurisation des traversées aux sorties des écoles et du collège, et la surveillance des secteurs sensibles de notre territoire.
– définir les priorités et les objectifs à atteindre (tranquillité des quartiers, prévention des squats dans les halls d’immeubles et les caves, etc…) avec les bailleurs sociaux, la Police Nationale et les agents de la collectivité, dans le cadre du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance.
– un travail de prévention en partenariat avec la Police Nationale pour la surveillance des résidences pendant les vacances scolaires.

Accueillir la petite enfance
Par manque d’anticipation, la crèche familiale et la halte garderie refusent aujourd’hui un grand nombre d’enfants Beauchampois.
Nous créerons une structure multi-accueil avec une crèche collective, un Réseau d’Assistantes Maternelles ainsi qu’un pôle d’information afin de simplifier la recherche des parents.

Engager une véritable politique éducative
Activités, centre de loisirs, soutien scolaire : nos enfants et nos adolescents sont aujourd’hui accueillis dans des préfabriqués indignes !
Nous construirons un Centre de Loisirs, un Espace jeunes, une Ludothèque.
Nous créerons un Espace Multimédia intergénérationnel.
Nous renforcerons les propositions d’activités et d’animations et nous renforcerons la prévention.

Respecter l’environnement
Nous mettrons en place un Agenda 21, programme d’actions pour le 21ème siècle orienté vers le développement durable. La protection de l’environnement est l’un de ses objectifs.
Il nécessite la participation des citoyens : l’ensemble de la communauté définit des objectifs précis avec des moyens appropriés à mettre en œuvre dans le cadre d’une politique à long terme.
C’est ainsi que nous créerons un service de l’environnement.

Vivre la Culture
Les Beauchampois méritent une véritable saison culturelle diversifiée et accessible à tous : spectacles vivants (musiques actuelles, lyrique, musique du monde, danse, poésie, théâtre ou arts de la rue), conférences, expositions, cinéma,…
La programmation sera élaborée par un comité composé d’artistes locaux, des associations culturelles, des élus et des agents de la commune.
Des partenariats spécifiques avec la communauté éducative assureront une cohérence dans les actions pédagogiques locales.
Nous adapterons la salle des fêtes afin de disposer d’un lieu de spectacle professionnel.
Nous créerons un studio de répétition pour les musiques amplifiées, un lieu d’exposition permanente et une artothèque.

Soutenir les associations
Beauchamp est riche de son tissu associatif et la qualité du travail au quotidien des bénévoles pour leurs adhérents est remarquable.
Nous créerons une Maison des Associations pour leur permettre de mieux développer leurs activités.
Nous mettrons à leur disposition de véritables outils de communication.

Engager une véritable politique éducative

Activités, centre de loisirs, soutien scolaire : nos enfants et nos adolescents sont aujourd’hui accueillis dans des préfabriqués indignes !
Nous construirons un Centre de Loisirs, un Espace jeunes, une Ludothèque.
Nous créerons un Espace Multimédia intergénérationnel.
Nous renforcerons les propositions d’activités et d’animations et nous renforcerons la prévention.

Message de Patrick PLANCHE

Régis BRASSEUR et Patrick PLANCHE

Sous son apparente tranquillité, Beauchamp ne va pas si bien. Qui peut encore nous cacher les difficultés que rencontre notre ville ?

Le Maire, M. LAVAUD, et son Adjointe, Mme OCCIS, nous laissent un bilan peu flatteur : notre commune est surendettée, son tissu économique est dégradé, le commerce local ferme peu à peu…
Sans aucune concertation avec les habitants, des sommes démesurées ont été dépensées à la réalisation de projets qui ne font pas l’unanimité : le parc arboré, l’avenue Anatole France (qui est devenue l’un des axes les plus dangereux de la ville),…
Le Centre de Loisirs, le Club des Marronniers, la ludothèque, le soutien scolaire à Nungesser et Coli pour les collégiens et les associations culturelles sont toujours hébergés dans des préfabriqués ou des locaux inadaptés.

Un changement est indispensable.

Forte de ses compétences et de sa motivation, l’équipe de Beauchamp 2008 vivre et agir ensemble inscrira notre ville dans une dynamique démocratique moderne : une gestion transparente et des projets concertés avec la population. Avec Régis BRASSEUR, Conseiller Municipal depuis sept ans, et l’Association Alternative Citoyenne pour Beauchamp, nous avons, tout au long de ces années, analysé les besoins et affiné notre projet pour Beauchamp lors d’ateliers de réflexion, d’actions de formation et de rencontres-débats.

Nous vous présentons aujourd’hui onze propositions concrètes, extraites de notre PROJET POUR BEAUCHAMP.