Archives par mot-clé : maison des associations

Plan Local d’Urbanisme

Plan Projet PLU

Lors du conseil municipal du 3 juillet, la majorité a décidé de voter la fin de la concertation sur le projet de règlement réalisé par un cabinet d’études depuis bientôt 2 ans. Ce vote est intervenu en l’absence du compte-rendu de l’unique réunion publique proposée par le Maire en juin dernier. Cette phase de concertation aura été bien improductive.

Même en changeant d’équipe, ce sont toujours des techniciens qui élaborent le visage de notre ville. Aucun élu n’a souhaité s’approprier le dossier pour le présenter aux Beauchampois comme pour s’en débarrasser au plus vite alors qu’il n’y avait ni obligation ni urgence. Il y avait pourtant des priorités bien plus importantes comme la recherche d’économie pour notre budget ou l’organisation de la rentrée scolaire.

La municipalité a figé le projet de PLU qui va être soumis à l’Etat et aux habitants. Or, c’est bien l’avenir de notre patrimoine et sa valeur dont il est question.

Quelles nuisances peuvent s’installer à côté de chez vous ? Quelles possibilités de construction dans votre quartier ? Quelle protection de l’espace boisé ? Quelle place pour le commerce et l’artisanat dans la ville ? Quelle circulation sur le territoire ?…

Autant de questions qui auraient dû être traitées avec les Beauchampois avant de transmettre le projet au Préfet.

Désormais, il n’y aura plus que l’enquête publique pour que les Beauchampois puissent s’exprimer individuellement. Celle-ci se déroulera en fin d’année.

De son côté, Françoise NORDMANN et ses collègues «dénoncent» des projets d’immeubles à la place de la Mairie et de la Bibliothèque ainsi que la construction d’une Maison des Associations sans s’intéresser au contenu du règlement ! Interrogée en conseil municipal, elle n’a pu justifier d’où elle tenait ses allégations. Vous le constaterez, aucun document n’en fait mention.

N’hésitez pas à consulter régulièrement notre site internet pour prendre connaissance des documents, du calendrier et de l’avis que nous formulerons.

Etes-vous prêts à attendre encore 6 ans pour :

  • redresser les finances qui hypothèquent lourdement l’avenir de notre ville ?
  • créer des places d’accueil nécessaires pour la petite enfance ?
  • proposer un service de minibus pour les personnes âgées ?
  • offrir un logement adapté pour nos enfants, nos aînés … ?
  • appliquer une véritable politique de développement durable ?
  • avoir des pistes cyclables ?
  • avoir un service public de qualité (réseau transilien, poste) ?
  • avoir un vrai centre de loisirs, une maison des associations … ?
  • participer aux décisions majeures vous concernant ?
  • 11 propositions pour Beauchamp

    Redynamiser le centre ville
    Depuis de nombreuses années, le centre ville de Beauchamp perd de son dynamisme et de son attractivité : fermeture des commerces traditionnels au profit d’agences immobilières et de banques, vieillissement des espaces publics.
    Nous proposons le lancement d’un véritable projet urbain respectueux du caractère architectural beauchampois :
    – Création mixte de logements et de cellules commerciales plus attractives et de petites surfaces de bureaux.
    – Requalification des espaces extérieurs (mobilier urbain, plantations).
    – Réorganisation optimisée du stationnement.
    Amélioration de l’accessibilité au centre ville pour les vélos et pour les personnes à mobilité réduite.
    Enfin, nous apporterons un réel soutien aux commerçants et aux artisans pour l’organisation d’animations et de services (livraisons à domicile, …).

    Accompagner le développement économique
    Faute de politique et de stratégie économique de la majorité municipale, la situation s’est dégradée dans notre zone industrielle : pertes d’emplois et d’entreprises.
    Nous mettrons en place une politique d’accueil des entreprises (mise en relation des porteurs de projet avec les acteurs de l’immobilier et les prestataires de service, promotion des entreprises : journées portes ouvertes, communication,…) ainsi qu’une offre de services (développer des actions en faveur de l’économie sociale et solidaire, notamment dans la prestation de services à la personne mais aussi aux entreprises).
    Nous associerons les acteurs économiques à la gestion de certains services et équipements (crèche, restaurant inter-entreprises,…).

    Inventer la démocratie locale
    Nous répondrons à l’aspiration de nos concitoyens en proposant des outils démocratiques modernes : de nouveaux lieux de débat public, d’élaboration de projets, où citoyens et représentants de la société civile se rencontrent, confrontent leurs intérêts et participent à la décision.
    Nous mettrons en place ces dispositifs :
    – le Conseil Économique et Social Communal
    – l’Agenda 21
    – des Commissions municipales ouvertes
    – un Comité d’usagers des services communaux
    – un Contrat Éducatif Local
    – un Conseil des aînés et un Conseil de jeunes.

    Assainir les finances
    Conséquence d’une gestion budgétaire réalisée au « jour le jour », Beauchamp connaît, aujourd’hui, un taux d’endettement très préoccupant. Désormais, la municipalité a indirectement recours à l’emprunt pour payer son personnel !
    Nous commanderons un audit de l’état financier de notre commune et nous actionnerons les leviers nous permettant de dégager de l’autofinancement.
    Beauchamp doit avoir des dépenses de fonctionnement à la juste hauteur de ses moyens en évitant d’avoir recours à l’augmentation de la fiscalité locale.
    Pour la réalisation des nouveaux équipements ou infrastructures, nous mettrons en place un Plan Pluriannuel d’Investissement permettant de prévoir les réalisations à effectuer sur la durée du mandat.
    Cette gestion se fera dans la plus grande transparence, en rendant accessibles au plus grand nombre les décisions prises par les élus.

    Accompagner nos aînés
    Pour le bien-être et la dignité de chacun :
    – nous favoriserons l’accès aux aides au maintien à domicile en partenariat avec les associations et en examinant l’opportunité d’un service communal ou intercommunal,
    – nous créerons des logements adaptés en centre-ville,
    – nous étudierons la création d’une structure médicalisée ouverte sur la ville.

    Pour rendre plus sûre notre ville
    Les missions de la Police Municipale doivent être complémentaires sur le territoire à celles de la Police Nationale. Nous fixerons les objectifs suivants :
    un travail d’îlotage, de présence sur le terrain, d’observation, de contact permanent avec les commerçants et les personnes âgées.
    la sécurisation des traversées aux sorties des écoles et du collège, et la surveillance des secteurs sensibles de notre territoire.
    – définir les priorités et les objectifs à atteindre (tranquillité des quartiers, prévention des squats dans les halls d’immeubles et les caves, etc…) avec les bailleurs sociaux, la Police Nationale et les agents de la collectivité, dans le cadre du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance.
    – un travail de prévention en partenariat avec la Police Nationale pour la surveillance des résidences pendant les vacances scolaires.

    Accueillir la petite enfance
    Par manque d’anticipation, la crèche familiale et la halte garderie refusent aujourd’hui un grand nombre d’enfants Beauchampois.
    Nous créerons une structure multi-accueil avec une crèche collective, un Réseau d’Assistantes Maternelles ainsi qu’un pôle d’information afin de simplifier la recherche des parents.

    Engager une véritable politique éducative
    Activités, centre de loisirs, soutien scolaire : nos enfants et nos adolescents sont aujourd’hui accueillis dans des préfabriqués indignes !
    Nous construirons un Centre de Loisirs, un Espace jeunes, une Ludothèque.
    Nous créerons un Espace Multimédia intergénérationnel.
    Nous renforcerons les propositions d’activités et d’animations et nous renforcerons la prévention.

    Respecter l’environnement
    Nous mettrons en place un Agenda 21, programme d’actions pour le 21ème siècle orienté vers le développement durable. La protection de l’environnement est l’un de ses objectifs.
    Il nécessite la participation des citoyens : l’ensemble de la communauté définit des objectifs précis avec des moyens appropriés à mettre en œuvre dans le cadre d’une politique à long terme.
    C’est ainsi que nous créerons un service de l’environnement.

    Vivre la Culture
    Les Beauchampois méritent une véritable saison culturelle diversifiée et accessible à tous : spectacles vivants (musiques actuelles, lyrique, musique du monde, danse, poésie, théâtre ou arts de la rue), conférences, expositions, cinéma,…
    La programmation sera élaborée par un comité composé d’artistes locaux, des associations culturelles, des élus et des agents de la commune.
    Des partenariats spécifiques avec la communauté éducative assureront une cohérence dans les actions pédagogiques locales.
    Nous adapterons la salle des fêtes afin de disposer d’un lieu de spectacle professionnel.
    Nous créerons un studio de répétition pour les musiques amplifiées, un lieu d’exposition permanente et une artothèque.

    Soutenir les associations
    Beauchamp est riche de son tissu associatif et la qualité du travail au quotidien des bénévoles pour leurs adhérents est remarquable.
    Nous créerons une Maison des Associations pour leur permettre de mieux développer leurs activités.
    Nous mettrons à leur disposition de véritables outils de communication.

    Soutenir les associations

    Beauchamp est riche de son tissu associatif et la qualité du travail au quotidien des bénévoles pour leurs adhérents est remarquable.
    Nous créerons une Maison des Associations pour leur permettre de mieux développer leurs activités.
    Nous mettrons à leur disposition de véritables outils de communication.

    Le mot du conseiller

    J’écrivais dans notre premier bulletin qu’à tout pouvoir il faut un contre pouvoir ; c’est la base de toute démocratie. Que le Maire ne partage pas cet avis ne m’émeut pas. Par contre, lorsqu’il ose prétendre que je fais du dénigrement systématique, c’est non seulement faux mais cela traduit sa mauvaise foi, ce qui est loin d’être à l’honneur du premier magistrat de la commune. Mes interventions émanent de la réflexion d’une équipe solidaire (depuis 2001) et porteuse d’un véritable projet pour la ville. Et c’est bien ce qui dérange.

    M. le Maire ne semble pas accepter que l’on puisse ne pas penser comme lui. Dès lors, lorsque nous ne validons pas ses projets, il appelle cela de la critique systématique. Pourtant, nous ne nous sommes jamais opposés à une décision sans proposer une alternative.

    Lors de chaque réunion municipale, je n’ai cessé de faire des propositions concrètes pour améliorer la qualité de vie de tous les Beauchampois. Quelques exemples : le réaménagement du centre ville pour soutenir les commerces de proximité et favoriser l’accueil de nouveaux, une réelle politique de l’habitat diversifié, la création d’une maison des associations, la création de pistes cyclables,… Jusqu’à présent, M. le Maire n’a jamais daigné y donner suite, exception faite de quelques concessions mineures. Par ailleurs, je n’ai cessé de demander l’ouverture de véritables débats publics sur les grands projets d’aménagement, ce que s’est toujours refusé à faire M. le Maire depuis 27 ans de mandat.

    Nous n’avons pas la même conception de la démocratie locale. Pour moi, être élu ne donne pas tous les pouvoirs.

    Septembre 2003 : Le saviez-vous ?

    Du 23/6 au 16/7, s’est déroulé, dans la plus grande discrétion, une enquête d’utilité publique pour un projet d’acquisition et d’aménagement de divers terrains situés entre l’avenue Carnot et l’avenue Anatole France. Il s’agissait, en fait, de valider la procédure d’expropriation pour réaliser une aire de jeux et des espaces verts.

    Après des annonces fracassantes pour l’enquête publique concernant le collège, nous aurions pu penser que M. le Maire persisterait dans ce nouveau mode de communication. Or, il n’en fut rien ! Hormis l’obligation légale, aucune information directe n’a été faite aux Beauchampois.

    Il s’agit d’un projet d’une superficie totale de 16 293 m² et d’un montant de 1 474 606 euros soit 9 672 781 francs. Au regard de notre dette, la réalisation d’une aire de jeux nécessite-t-elle un tel investissement ? N’y a-t-il pas d’autres priorités ?

    12 000 m² sont suffisants pour implanter un collège à Beauchamp. Pourquoi une réflexion n’a-t-elle pas été menée pour utiliser cet emplacement ?

    A défaut de collège et vu le peu de disponibilités foncières, ce terrain aurait pu être l’occasion de lancer une réflexion plus globale sur les besoins en équipements de notre commune. Le déficit en bâtiments associatifs aurait pu conduire la municipalité à étudier l’implantation d’une véritable Maison des Associations pour tous les Beauchampois, tout en gardant une surface suffisante pour un espace vert de qualité.