Archives par mot-clé : mare de Beauchamp

Novembre/Décembre 2016 : Mare de Beauchamp

En mai 2015, suite au projet d’extension de ce bassin de rétention d’eau et à notre demande, nous avons été reçus par la Mairie et deux représentants du S.I.A.R.E (Syndicat Intercommunal d’Assainissement de la région d’Enghien les bains).
En effet, depuis plus de 30 ans les habitants de Beauchamp et plus particulièrement les riverains du chemin de la butte de la bergère subissent les nuisances olfactives et les inondations dues à la mare dite de Beauchamp.
Le SIARE a confié à un prestataire l’étude d’un projet d’extension de ce bassin de rétention sur une surface de l’ordre de 14 000m², en continuité de la mare existante, le long de la voie ferrée. Ce projet va ainsi générer un déboisement d’une zone qui, actuellement, sert de mur antibruit (A15 et RD14) mais n’apportera pas de réponses adaptées aux nuisances existantes.

A la suite de cette réunion où le S.I.A.R.E nous a décrit son projet d’extension, nous avons expliqué le but de notre démarche qui est de trouver une solution pérenne.

Quelques jours plus tard nous avons été destinataires d’un courrier de Madame le Maire au président du S.I.A.R.E dans lequel était repris l’ensemble de nos propositions (ce que nous saluons), à savoir :

Préserver la partie boisée située en limite de la voie ferrée
– Et donc privilégier une extension Sud-Ouest, plutôt que le long de cette voie
– Mettre l’accent sur un traitement paysagé adapté afin de dépolluer ce site car il reçoit toujours des eaux usées
Éviter que le trop plein de ce bassin transite par le réseau du chemin de la butte de la bergère et de ce fait le « soulager » en cas de fortes précipitations.

Nous avons également adressé un courrier au maire de Pierrelaye l’informant de notre démarche car ce bassin se trouve sur sa commune.

A ce jour, nous savons que le S.I.A.R.E a fait un avenant au périmètre de la maîtrise d’œuvre du projet à savoir la réalisation d’un mur de barrage le long de ce bassin à proximité du talus SNCF.
En effet, ce dernier servant de « digue » pourrait s’affaisser mettant en danger la vie des riverains en provoquant un déraillement par exemple.
De même, une étude de modélisation complémentaire des réseaux et amont et aval de la mare de Beauchamp sera menée et entraînera un allongement des délais de réalisation.

Par contre, nous n’avons pas d’information sur une modification de l’implantation ainsi que sur le déboisement éventuel. Mais nous restons vigilants.

Novembre 2008 : Du nouveau pour la Mare de Beauchamp !

Connaissez-vous la Mare de Beauchamp située sur la commune de Pierrelaye, juste de l’autre côté des voies ferrées ? Elle comporte 2 bassins d’environ 2 ha servant officiellement de bassin de rétention d’eau pluviale, mais elle reçoit également en toute illégalité des eaux usées. Elle provoque donc, surtout en été, des émanations nauséabondes et la présence de nombreux moustiques.


Agrandir le plan

Lors d’orages, son trop plein se déverse dans le réseau d’eau pluviale du Chemin de la Butte de la Bergère allant vers les bassins situés à la limite de notre zone d’activité, ou passe sous le talus perméable de la voie ferrée, provoquant ainsi des inondations dans les habitations.

La mairie ne peut se déclarer simplement incompétente à ce sujet, même si elle ouvre le parapluie en écrivant au SIARE et aux mairies alentour. En effet, elle est cogestionnaire du SIARE, Syndicat Intercommunal d’Assainissement de la Région d’Enghien.

En 2006 un projet d’extension de la « mare », visant à doubler sa superficie, a été déposé en préfecture. Supprimer le rideau d’arbres existant ne ferait qu’aggraver les nuisances sonores provenant de la RD14 et ne réglerait en rien les problèmes d’inondations répétées.

Une demande complémentaire de la police de l’eau et de la DASS du fait de la présence de deux espèces protégées (une végétale et une animale) a bloqué ce projet.

Le SIARE doit redéposer sa demande en préfecture entraînant une enquête publique dont nous espérons que Beauchamp fera partie.

Exigeant que les eaux de ce bassin ne transitent plus par le Chemin de la Butte de la bergère, nous nous opposerons à un tel projet.

Une solution existe : réaliser une canalisation souterraine le long de la voie ferrée côté Pierrelaye vers le bassin en aval, au carrefour de la Chaussée Jules César et de la 11ème avenue – et le couvrir afin de servir de parking en doublant la superficie de celui situé près de la gare à côté du garage Renault, résolvant en partie le problème de stationnement pour les usagers du réseau ferré ainsi que pour les commerçants et les clients du marché.

La majorité a PROMIS d’être un acteur « du développement durable, priorité pour le prochain mandat », le moment est venu qu’elle agisse.

Ordre du jour

Adoption du procès-verbal de la réunion du 19 octobre 2006

Dissolution du Syndicat Intercommunal pour l’équipement immobilier du centre de secours de Taverny répartition du solde des comptes du syndicat.

Demande modificative de subventions auprès du S.M.D.E.G.T.V.O. et du Conseil Général pour l’enfouissement des réseaux d’électricité. de téléphone et l’installation d’un réseau d’éclairage public.

Vente d’une parcelle de terrain de 3 m à Monsieur et Madame FERNANDEZ.

Acquisition d’une emprise d’alignement à titre onéreux avenue Curnonsky.

Acquisition d’une propriété située en réserve loncière « E ».

Convention subvention de fonctionnement dispositif accueil enfants porteurs de handicap ou d’une maladie chronique.

Motion concernant la « mare de Beauchamp ».

Motion relative au projet de Plan d’Exposition au Bruit (P.E.B.).

Affaires diverses

Application des articles 22 et 23 du règlement intérieur.

Participez, vous aussi, à la vie Beauchampoise !

Alternative Citoyenne a pour but à la fois d’informer la population de toute décision la concernant, et de recueillir toute suggestion ou information en vue de faire avancer les dossiers. Créée après les municipales de mars 2001, notre association se compose de beauchampois qui veulent dynamiser la vie locale.
Expression dans le cadre des Conseils Municipaux

Lors de nos réunions mensuelles avec Régis BRASSEUR, votre élu, nous préparons les conseils municipaux afin que nos positions soient entendues. Alternative Citoyenne est plusieurs fois intervenue pour signaler un manque de lisibilité des informations avant les prises de décision (par exemple pour le budget dont le vote engage pourtant des décisions lourdes de conséquences pour la commune).

Expression dans les différents bulletins

Avec déjà plus de 7 parutions à son actif (sur le marché et/ou dans vos boîtes aux lettres), Alternative Citoyenne vous informe sur la vie locale et comble ainsi l’absence quasi-totale de communication de la part de la municipalité. Depuis quelques mois, suite à une loi sur le droit d’expression de l’opposition, Alternative Citoyenne bénéficie d’un encart dans le bulletin municipal vous permettant de suivre régulièrement nos prises de positions. Enfin, depuis la création de l’association, notre site Internet permet d’obtenir un point de vue approfondi et détaillé sur les différents dossiers.

((Nos actions portent leurs fruits : Les risques liés à l’implantation du collège sur la pointe Barrachin. Après nos multiples demandes de réunion publique à ce sujet, la Mairie a enfin organisé une réunion d’information dont nous sommes les seuls à avoir rendu compte dans un bulletin distribué au mois de Janvier dernier. La pollution des eaux pluviales de la mare de Beauchamp. Notre conseiller est intervenu à plusieurs reprises à ce sujet, auprès du Préfet, de la Mairie, et du SIARE, pour régler le dossier. Des informations ont été obtenues, mais elles ne répondent pas du tout au problème des inondations. Nous continuerons notre action. Le respect des faits historiques. Lors des cérémonies du 11 Novembre, le Président des Anciens Combattants a énoncé dans son discours une contre-vérité à propos des événements du 17 octobre 1961. Nous avons été les seuls à demander et à obtenir une rectification dans Beauchamp Infos. Enfin, à l’occasion du résultat du premier tour des élections présidentielles, Alternative Citoyenne a exprimer son inquiétude et son indignation en appelant à manifester le 1er mai 2002, pour la défense des valeurs républicaines.

Vous aussi vous pouvez réagir et participer activement à la vie locale Beauchampoise. Rejoignez ou soutenez Alternative Citoyenne . Vous pouvez aussi venir assister à nos réunions le 2ème jeudi de chaque mois à 20h45 Salle Roger Salengro (47, rue Salengro). Plus d’informations auprès des différents contacts (Rubrique ci-contre).

Septembre 2002 : Intercommunalité / Mare de Beauchamp / Collège

Lors du Conseil Municipal du 27 Mai, nous avons demandé à M. le Maire ce qu’il comptait faire pour rapprocher les citoyens de leurs élus et les impliquer dans les différents projets de la commune. Depuis notre arrivée au Conseil Municipal, nous avons remarqué que la population n’était quasiment jamais consultée ou informée des différents dossiers et de leur avancement. M. le Maire a répondu que les Beauchampois sont suffisamment informés et consultés et qu’il n’est pas nécessaire d’en faire plus. Toutefois, plusieurs exemples prouvent le contraire :

L’intercommunalité

Aujourd’hui de nombreuses communes se regroupent afin de mettre en commun leurs compétences et leurs moyens pour réaliser des projets qu’elles ne pourraient, seules, mener à bien. A deux reprises, nous avons demandé à M. le Maire de nous donner son avis sur ce sujet. M. LAVAUD nous a répondu que plusieurs maires l’avaient contacté de manière informelle mais il n’a pas exprimé clairement sa position sur l’intercommunalité. Sans information, ni consultation des citoyens, les affinités politiques risquent d’être le seul critère de choix au détriment des véritables intérêts des populations.

La mare de Beauchamp

Situé face à l’Avenue Gambetta, sur le territoire de Pierrelaye, le bassin de rétention des eaux pluviales, auxquelles sont mêlées des eaux usées, est la cause d’inondations et de pollutions dans le quartier de la Bergère. Les solutions préconisées par le SIARE avec l’aval de M. LAVAUD, membre de ce syndicat, ne régleront pas les problèmes. Les riverains s’inquiètent et demandent toujours à être consultés.

Le collège

M. le Maire a dit qu’il informerait la population lorsqu’il aurait des éléments nouveaux. Or les Beauchampois attendent encore la tenue d’une réunion publique pour aborder notamment la question de son emplacement à côté de l’usine chimique 3M considérée à risques. Si le dossier est bloqué depuis plus d’un an, il y a certainement une raison autre qu’administrative… Les Beauchampois aimeraient bien la connaître.

Si vous aussi vous estimez que vous n’êtes pas suffisamment informés et si vous souhaitez participer à la vie locale de notre commune, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous donnons rendez-vous le 14 septembre au Forum des associations et dès aujourd’hui sur notre site Internet

Question orale de Régis BRASSEUR en vertu de l’article 22 du règlement intérieur.

Monsieur le Maire,

Depuis mon arrivée au sein du Conseil municipal, je vous ai interpellé à plusieurs reprises sur la nécessité de créer des lieux d’échange et de concertation entre les élus et la population. Depuis le 21 avril, l’ensemble de la classe politique attachée aux valeurs républicaines a pris conscience de la fracture entre les citoyens et les élus.

Partagez-vous cette analyse ? Pour réduire cette fracture et se rapprocher des citoyens, êtes vous prêt à les informer régulièrement de l’état d’avancement des dossiers en cours et notamment en ce qui concerne :

  • Le projet de Collège
  • La Mare de Beauchamp
  • Les projets d’Intercommunalité

Je vous remercie de répondre à ces interrogations récurrentes. Espérons que la lecture de cette question au cours du Conseil municipal suscitera un réel débat dès ce soir.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, mes salutations distinguées.

Le mot du Conseiller

Que penser d’un Président de Syndicat Intercommunal, lui-même élu, qui ne juge pas utile de recevoir un autre élu sous prétexte qu’il fait partie d’une association dont l’une des missions est la défense des citoyens et de leur environnement ?

C’est l’aventure que j’ai vécue cet été, alors que je désirais simplement assurer mon rôle d’élu. Il est vrai que je n’appartiens pas à la majorité municipale et qu’à ce titre je ne dois pas être très fréquentable… En effet le SIARE [1] , puisqu’il s’agit de cet organisme, a décidé de doubler le bassin de rétention d’eaux pluviales situé près du Chemin de la Butte de la Bergère, sujet pour lequel j’avais sollicité une audience. Face à cette fin de non-recevoir, j’ai informé de ce projet M. le Préfet du Val d’Oise, ainsi que MM. le Ministre de l’Aménagement du territoire et le Vice Président de la région Ile de France. Cette extension devra être validée par le Préfet après une enquête d’utilité publique. Je vous informerai dès que j’en aurai connaissance. A nous tous d’être vigilants !

Personnellement, je pense que la maîtrise des eaux pluviales urbaines menaçant ce secteur de Beauchamp doit s’inscrire dans les Schémas Directeurs d’Assainissement et que les problèmes doivent être traités bien plus en amont.

Mieux vaut prévoir que subir.

[1] Syndicat Intercommunal d’Assainissement de la Région d’Enghien