Archives par mot-clé : quotient familial

Avril 2011 : Multi accueil et DOB

Multi accueil,
Une nouvelle fois le maire et son équipe mettent en place une proposition de notre programme de 2008, comme le pédibus et le quotient familial…
Nous nous félicitons donc de la création d’un multi accueil pour la petite enfance. Lors du Conseil Municipal du mois de février nous en avons approuvé la délibération. Cependant, la présentation du projet, demandait toutefois à être éclaircie : amplitude horaire, nombre de places définies, etc.
Les jeunes mamans souhaiteraient pouvoir faire garder leur enfant dès la fin du congé maternité or aujourd’hui, le service proposé n’accepte les enfants qu’à 9 mois. L’aménagement d’une nurserie est nécessaire.

DOB
Si la présentation du Débat d’Orientation Budgétaire s’améliore quelque peu, il ne mérite toujours pas le terme de débat.
Par contre, il nous laisse entrevoir une nouvelle fois l’augmentation des impôts à Beauchamp.
Comment des élus peuvent-ils continuer à gérer notre ville en augmentant continuellement les impôts alors que, dans la situation économique où nous nous trouvons, de nombreuses familles souffrent pour joindre les deux bouts, le chômage, le nombre de bénéficiaires du RSA et la précarité augmentent pendant que le pouvoir d’achat régresse ?
Comme nous l’avions révélé depuis 2006 et malgré les dénégations de M le Maire lors de la campagne électorale, la situation de la dette à Beauchamp ne permet pratiquement plus d’avoir recours à l’emprunt avant d’assainir les finances. Les beauchampois sont comme toujours en première ligne pour en subir les conséquences : augmentation des tarifs, diminutions des investissements en équipements.

Décembre 2010 : Questions-réponses, ce n’est pas un jeu !

Depuis 2001, lors de chaque Conseil Municipal, les élus d’Alternative Citoyenne pour Beauchamp -Vivre et Agir Ensemble – posent des questions orales au Maire, en vertu de l’article 22 du règlement. Ces questions, déposées en mairie, au minimum la veille du CM appellent de sa part une réponse éclairée.
Ces questions « orales », qui n’ont que le nom, ne donnent pas lieu à débat (le règlement intérieur de Beauchamp ne l’y oblige pas) et les réponses de Monsieur le Maire sonnent souvent comme des fins de non-recevoir.

D’ailleurs, elles n’expliquent guère et affirment l’intérêt et le respect porté par M. le Maire vis-à-vis des 74% d’électeurs qui n’ont pas voté pour lui : Continuer la lecture

CM du 11/02/10 [VIDEOS]

L’intégralité du Conseil Municipal du jeudi 11 février découpé en 9 parties avec l’index de chaque point de l’ordre du jour.

1ère partie



01’41 – Approbation du Procès verbal de la réunion du 21 décembre
01’49 – Déclaration de V. GONCALVES sur la solidarité vers Haïti
04’29 – Débat d’Orientation Budgétaire 2010

Continuer la lecture

Débat d’Orientation Budgétaire 2010 et cession d’appartements Cadoux

Ce sont les principaux points à l’ordre du jour du prochain conseil municipal qui se déroulera ce jeudi 11 février à 21h, Hôtel de Ville.

  • Approbation du Procès verbal de la réunion du 21 décembre 2009
  • Débat d’Orientation Budgétaire 2010
  • Cession des appartements cité Cadoux
  • Incorporation de l’allée Claude Monet dans le domaine public communal
  • Mise en place du quotient familial pour les séjours
  • Fixation des tarifs pour les séjours de Pâques 2010
  • Approbation rapport d’activité 2008 Communauté de Communes du Parisis
  • Application des articles 22 et 23 du règlement intérieur
  • Affaires diverses

Détail des délibérations : CM20100211

Février 2010 : Une Municipalité prévisible (mais imprévoyante)

Depuis mi-décembre, les parents remettent, jour après jour, des courriers pétitionnaires auprès du Maire. Ils dénoncent :
– l’augmentation des tarifs aux services périscolaires qui touche plus de la moitié des familles utilisant ces services, à cause d’un quotient familial en trompe-l’oeil,
– l’annualisation des inscriptions à ces services et le retrait de la règle des “48H” négociée il y a un an, qui répondait aux impératifs professionnels de certains parents.

Nous ne comprenons toujours pas pourquoi l’entêtement de cette majorité maladroite va dans le sens d’une politique improductive :
1 – l’annualisation a créé une fréquentation en hausse des services périscolaires dont la cantine,
2 – les parents paient de plus en plus cher ces services dont ils n’ont pas toujours besoin dans leur totalité,
3 – les enfants sont obligés de subir la collectivité, même lorsque les solutions individuelles pourraient leur être profitables.

Les élus de cette majorité se vantent d’excédents, mais ils sont notamment, réalisés sur le dos des parents et des enfants ! Rappelons qu’aucun investissement en matériel n’a été réalisé dans les écoles depuis deux ans et que le centre de loisirs est toujours dans des préfabriqués.

Pourquoi ce dédain ?
Pourquoi refuser le dialogue ?
Pourquoi s’enferrer et devenir irascibles ? (consulter les derniers Conseils municipaux en ligne sur notre site http://www.alternative-beauchamp.fr).
Le dernier argument est parfois même la censure, comme dans le Beauchamp Info de décembre 2009, où M. le Maire n’a pas supporté qu’on rappelle son affiliation récente à l’UMP, preuve que son apolitisme affiché cachait son appartenance à la droite !

Nous, Conseillers municipaux, avec l’association Alternative Citoyenne pour Beauchamp, continuons à travailler pour améliorer le quotidien de tous les Beauchampois, dans le cadre d’un intérêt général mieux compris.

Patrick PLANCHE et Sylvia CERIANI
Vos élus de Vivre et Agir Ensemble

Parents d’élèves : la colère gronde

En un an, les services périscolaires proposés par la mairie ont été annualisés alors qu’ils étaient en inscription journalière. Malgré les courriers, les réunions et les commissions, la municipalité a choisi d’ignorer les difficultés quotidiennes des parents auxquels on demande de plus en plus de flexibilité au travail.
Ces nouvelles mesures contraignantes ont été mises en place afin de réaliser des économies alors qu’aucune étude (connue) n’en a prouvé l’efficacité.
Ce dispositif est contre-productif : désormais les enfants restent à la cantine ou au centre de loisirs puisque leurs parents ont déjà payé ! Ainsi, les cantines sont aujourd’hui surchargées, alors que des parents auraient parfois la possibilité de ne pas utiliser ces services. Continuer la lecture

Novembre 2009 : Les trompe-l’œil n’abusent que ceux qui ne veulent pas voir

Ainsi, des impôts qui augmentent encore (+8,55% pour la taxe foncière sur nos avis d’imposition) bien plus que le coût de la vie, devraient permettre aux Beauchampois d’avoir de meilleures prestations, ou bien une diminution de leur coût (+4% pour les plus faibles revenus pour le restaurant scolaire).
Nous avions l’espoir, par la mise en place de grilles tarifaires tenant compte du quotient familial, de voir enfin un peu plus de justice à ce niveau-là (pour la tranche E +36% pour un enfant, +63% pour deux et + de 110% pour trois enfants au Centre de Loisirs).
Nous vous avons expliqué pourquoi nous nous étions abstenus lors du vote au mois de juin. Continuer la lecture