Archives par mot-clé : spectacle

Vous avez dit « handicapés » ?

Handicap

Depuis la loi du 30 juin 1975, les « handicapés » sont des citoyens « à part entière » dont il faut permettre au mieux l’intégration dans la société. Depuis février 2005, il existe une obligation légale de mise en conformité des locaux d’ici 2015. Comprendre et appréhender les difficultés que les handicapés rencontrent est donc un moyen d’y parvenir.
Ainsi, lors du forum des associations, l’action « Beauchamp comme sur des roulettes » était présentée à côté de notre Salle Omnisport… qui ne possède aucune indication d’accès pour les handicapés.
La salle du haut est accessible par un ascenseur sur demande au gardien. Les salles de tennis de table et de judo sont inaccessibles (malgré la demande du Club de Tennis de Table). Les toilettes sont au fond des toilettes des femmes sans indication extérieure.
Rappelons que l’école de musique, la salle de spectacle et les salles d’exposition de la Chesnaie ne sont toujours pas aménagés. Un parcours du combattant, pour des handicapés, ça reste vraiment une trop longue habitude.
La municipalité attendra-t-elle d’y être obligée en 2015 pour enfin réaliser les aménagements nécessaires?

Décembre 2008 : Désert culturel

Désert culturelLe tableau n’était pas reluisant, il est plus terrible encore depuis les élections : de juillet à décembre, un seul spectacle vivant en 6 mois, “La veuve et le grillon” dans le cadre du festival Théâtral du Val d’Oise, donné malencontreusement le soir de l’arrivée de nos amis allemands du jumelage avec Altenstadt !

Pour le reste, un concert de musique de chambre et les Mardi musique trop confidentiels 1 fois par mois à 19h30 (classique, jazz manouche, musique tzigane…) et quelques conférences et projections qui réunissent à peine une quinzaine de personnes.

Et pour les fêtes de Noël ? Le projet d’animation de Noël est abandonné et rien d’autre n’est prévu.

Cette programmation a été présentée le 9 octobre à la commission Culture qui devrait être le lieu d’échanges et de débats sur les orientations du projet culturel et le choix des spectacles. Las ! Encore une fois, nous constatons que les commissions sont réduites à un rôle de “chambre d’enregistrement” des projets déjà décidés. La programmation, censée être examinée par la commission, était d’ailleurs déjà imprimée et communiquée aux Beauchampois !

A cette occasion, nous avons appris que de la Directrice de l’Action Culturelle avait été « remerciée ». Nous nous étonnons des conditions de son départ (partie à la mi-juin mais rémunérée jusqu’à la fin de l’année pour épuiser, soit disant, congés, RTT et heures supplémentaires…), ses projets autant coûteux qu’inadaptés n’intéressaient qu’une minorité de Beauchampois. La Direction de l’Action Culturelle est désormais confiée à M. Verly, le directeur de la bibliothèque, où l’on constate une réduction des séances pour nos écoliers sans proposer de projet…

L’ancienne municipalité n’a jamais eu l’ambition d’une vraie politique culturelle favorisant l’échange, la curiosité et l’épanouissement des Beauchampois.

Aujourd’hui, la « nouvelle » majorité est toujours sans réel projet et justifie ainsi la diminution considérable du budget culturel (- 49 792€ pour 2008) en estimant qu’à Beauchamp la Culture n’intéresse personne.

Quand on pense que M. Lavaud était en charge… de la Culture au Conseil Général !

Malgré le peu d’aide de la Mairie, il faut saluer le travail de nos associations qui nous proposent des événements de qualité tout au long de l’année.

A défaut, les Beauchampois n’hésitent pas à profiter de la programmation souvent riche et pertinente des villes voisines : Pierrelaye, Taverny, Herblay, Bessancourt …

Conseil Communautaire ce lundi 29/9

20h30 à Montigny-lès Cormeilles, Rue Auguste Renoir, Espace Léonard de Vinci (salle René Char)

Ordre du jour

  • Rapport d’activité 2007
  • Syndicat des Eaux d’ile-de-France (S.E.D.I.F.) Rapport annuel et d’activité – Approbation
  • Proposition de transfert de la compétence Voirie
  • Proposition de définition de l’intérêt communautaire liée à la compétence Voirie
  • Indemnité de conseil au receveur de l’E.P.C.I.
  • Tableau des effectifs du personnel communautaire – Modification
  • Comité National d’Action Sociale (C.N.A.S.) – Désignation d’un délégué
  • Délégation du droit de préemption urbain des Z.A.E. d’intérêt communautaire de la Commune de Cormeilles-en-Parisis
  • Délégation du droit de préemption urbain des Z.A.E. d’intérêt communautaire de la Commune d’Herblay
  • Transferts des demiers contrats des Z.A.E. d’intérêt communautaire
  • Spectacle au théâtre du Cormier à Cormeilles-en-Parisis – Achat de places
  • Décisions du Président
  • QUESTIONS DIVERSES
  • Juin 2008 : de Beauchamp au Parisis

    Élu lors du Conseil Municipal du 27 Mars, Patrick PLANCHE représente la liste Beauchamp 2008, vivre et agir ensemble, au sein de la Communauté de communes du Parisis. Le premier Conseil Communautaire s’est tenu le 14 Avril à Pierrelaye.

    L’ordre du jour de ce premier Conseil portait sur l’élection du Président, des Vice-présidents, et la création de différentes commissions. Continuer la lecture

    Les finances au cœur de la campagne

    M. le Maire justifie le surendettement par le fait qu’avec ses 9 000 habitants, Beauchamp gère le budget d’une ville de 15 000.

    Et c’est bien ce que nous lui reprochons : Beauchamp vit au-dessus de ses moyens pour des prestations et des équipements en dessous de la moyenne : propreté à améliorer, sécurité aux abords des écoles mal assurée, centres de loisirs et associations dans des préfabriqués, salle de spectacle mal adaptée…

    Il s’agit de choix et d’erreurs de gestion de l’équipe sortante qui ont conduit notre ville au bord de l’asphyxie financière.

    Le maire sortant est aujourd’hui bien mal placé pour dresser un procès en incompétence à Patrick Planche qui dénonçait :
    «Désormais, la municipalité a indirectement recours à l’emprunt pour payer son personnel ».

    Nous disons justement qu’un principe budgétaire est «contourné» afin de pouvoir «boucler» le budget 2006 et certainement celui de 2007 (il manquait 900 000 € au budget primitif pour payer le personnel) !

    Dès 2001, puis en 2005, nous alertions sur les difficultés financières. Comment l’adjointe aux affaires scolaires, aujourd’hui candidate, peut-elle écrire : « …j’ai voté les budgets jusqu’en 2006, ayant fait confiance au maire sortant… » ?

    DES CHOIX DISCUTABLES

    – le 30 mars 2007, alors que des difficultés de trésorerie sont avérées et sans présenter aucun projet pour la ville, la municipalité rachète des locaux de la société MBC carrosserie, avenue de l’Egalité, pour la somme de 244 555 €, puis, en juin 2007, le droit à bail pour 43050 €. Elle reloue ces locaux à l’entreprise voisine.

    11 propositions pour Beauchamp

    Redynamiser le centre ville
    Depuis de nombreuses années, le centre ville de Beauchamp perd de son dynamisme et de son attractivité : fermeture des commerces traditionnels au profit d’agences immobilières et de banques, vieillissement des espaces publics.
    Nous proposons le lancement d’un véritable projet urbain respectueux du caractère architectural beauchampois :
    – Création mixte de logements et de cellules commerciales plus attractives et de petites surfaces de bureaux.
    – Requalification des espaces extérieurs (mobilier urbain, plantations).
    – Réorganisation optimisée du stationnement.
    Amélioration de l’accessibilité au centre ville pour les vélos et pour les personnes à mobilité réduite.
    Enfin, nous apporterons un réel soutien aux commerçants et aux artisans pour l’organisation d’animations et de services (livraisons à domicile, …).

    Accompagner le développement économique
    Faute de politique et de stratégie économique de la majorité municipale, la situation s’est dégradée dans notre zone industrielle : pertes d’emplois et d’entreprises.
    Nous mettrons en place une politique d’accueil des entreprises (mise en relation des porteurs de projet avec les acteurs de l’immobilier et les prestataires de service, promotion des entreprises : journées portes ouvertes, communication,…) ainsi qu’une offre de services (développer des actions en faveur de l’économie sociale et solidaire, notamment dans la prestation de services à la personne mais aussi aux entreprises).
    Nous associerons les acteurs économiques à la gestion de certains services et équipements (crèche, restaurant inter-entreprises,…).

    Inventer la démocratie locale
    Nous répondrons à l’aspiration de nos concitoyens en proposant des outils démocratiques modernes : de nouveaux lieux de débat public, d’élaboration de projets, où citoyens et représentants de la société civile se rencontrent, confrontent leurs intérêts et participent à la décision.
    Nous mettrons en place ces dispositifs :
    – le Conseil Économique et Social Communal
    – l’Agenda 21
    – des Commissions municipales ouvertes
    – un Comité d’usagers des services communaux
    – un Contrat Éducatif Local
    – un Conseil des aînés et un Conseil de jeunes.

    Assainir les finances
    Conséquence d’une gestion budgétaire réalisée au « jour le jour », Beauchamp connaît, aujourd’hui, un taux d’endettement très préoccupant. Désormais, la municipalité a indirectement recours à l’emprunt pour payer son personnel !
    Nous commanderons un audit de l’état financier de notre commune et nous actionnerons les leviers nous permettant de dégager de l’autofinancement.
    Beauchamp doit avoir des dépenses de fonctionnement à la juste hauteur de ses moyens en évitant d’avoir recours à l’augmentation de la fiscalité locale.
    Pour la réalisation des nouveaux équipements ou infrastructures, nous mettrons en place un Plan Pluriannuel d’Investissement permettant de prévoir les réalisations à effectuer sur la durée du mandat.
    Cette gestion se fera dans la plus grande transparence, en rendant accessibles au plus grand nombre les décisions prises par les élus.

    Accompagner nos aînés
    Pour le bien-être et la dignité de chacun :
    – nous favoriserons l’accès aux aides au maintien à domicile en partenariat avec les associations et en examinant l’opportunité d’un service communal ou intercommunal,
    – nous créerons des logements adaptés en centre-ville,
    – nous étudierons la création d’une structure médicalisée ouverte sur la ville.

    Pour rendre plus sûre notre ville
    Les missions de la Police Municipale doivent être complémentaires sur le territoire à celles de la Police Nationale. Nous fixerons les objectifs suivants :
    un travail d’îlotage, de présence sur le terrain, d’observation, de contact permanent avec les commerçants et les personnes âgées.
    la sécurisation des traversées aux sorties des écoles et du collège, et la surveillance des secteurs sensibles de notre territoire.
    – définir les priorités et les objectifs à atteindre (tranquillité des quartiers, prévention des squats dans les halls d’immeubles et les caves, etc…) avec les bailleurs sociaux, la Police Nationale et les agents de la collectivité, dans le cadre du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance.
    – un travail de prévention en partenariat avec la Police Nationale pour la surveillance des résidences pendant les vacances scolaires.

    Accueillir la petite enfance
    Par manque d’anticipation, la crèche familiale et la halte garderie refusent aujourd’hui un grand nombre d’enfants Beauchampois.
    Nous créerons une structure multi-accueil avec une crèche collective, un Réseau d’Assistantes Maternelles ainsi qu’un pôle d’information afin de simplifier la recherche des parents.

    Engager une véritable politique éducative
    Activités, centre de loisirs, soutien scolaire : nos enfants et nos adolescents sont aujourd’hui accueillis dans des préfabriqués indignes !
    Nous construirons un Centre de Loisirs, un Espace jeunes, une Ludothèque.
    Nous créerons un Espace Multimédia intergénérationnel.
    Nous renforcerons les propositions d’activités et d’animations et nous renforcerons la prévention.

    Respecter l’environnement
    Nous mettrons en place un Agenda 21, programme d’actions pour le 21ème siècle orienté vers le développement durable. La protection de l’environnement est l’un de ses objectifs.
    Il nécessite la participation des citoyens : l’ensemble de la communauté définit des objectifs précis avec des moyens appropriés à mettre en œuvre dans le cadre d’une politique à long terme.
    C’est ainsi que nous créerons un service de l’environnement.

    Vivre la Culture
    Les Beauchampois méritent une véritable saison culturelle diversifiée et accessible à tous : spectacles vivants (musiques actuelles, lyrique, musique du monde, danse, poésie, théâtre ou arts de la rue), conférences, expositions, cinéma,…
    La programmation sera élaborée par un comité composé d’artistes locaux, des associations culturelles, des élus et des agents de la commune.
    Des partenariats spécifiques avec la communauté éducative assureront une cohérence dans les actions pédagogiques locales.
    Nous adapterons la salle des fêtes afin de disposer d’un lieu de spectacle professionnel.
    Nous créerons un studio de répétition pour les musiques amplifiées, un lieu d’exposition permanente et une artothèque.

    Soutenir les associations
    Beauchamp est riche de son tissu associatif et la qualité du travail au quotidien des bénévoles pour leurs adhérents est remarquable.
    Nous créerons une Maison des Associations pour leur permettre de mieux développer leurs activités.
    Nous mettrons à leur disposition de véritables outils de communication.

    Vivre la Culture

    Les Beauchampois méritent une véritable saison culturelle diversifiée et accessible à tous : spectacles vivants (musiques actuelles, lyrique, musique du monde, danse, poésie, théâtre ou arts de la rue), conférences, expositions, cinéma,…
    La programmation sera élaborée par un comité composé d’artistes locaux, des associations culturelles, des élus et des agents de la commune.
    Des partenariats spécifiques avec la communauté éducative assureront une cohérence dans les actions pédagogiques locales.
    Nous adapterons la salle des fêtes afin de disposer d’un lieu de spectacle professionnel.
    Nous créerons un studio de répétition pour les musiques amplifiées, un lieu d’exposition permanente et une artothèque.