Archives par mot-clé : taux d’imposition

Juillet/Août 2016 : Ça n’imprime pas / Linky, le courant passe mal

Ça n’imprime pas

Malgré une déclaration pourtant limpide sur notre position de vote, Beauchamp A Votre Image ne comprend toujours pas pourquoi nous nous abstenons sur le vote des taux d’imposition (cf. Beauchamp Infos mai-juin). Ce vote est pourtant étroitement lié avec celui du budget, dont il détermine une partie des recettes. Ne pouvant apprécier la pertinence des dépenses établies par la majorité, nous ne pouvons qu’être réservés sur les recettes des taxes communales et leur utilisation.

Au lieu de cela, Beauchamp A Votre Image préfère laisser entendre pour la 2ème fois, que nous souhaitons les augmenter… D’ailleurs, pourquoi ne pas les baisser ?

Linky : le courant passe mal

Beauchamp est concernée par le déploiement de Linky, le nouveau compteur communicant d’ E.R.D.F. (Electricité Réseau Distribution de France, filiale d’E.D.F. et gestionnaire du réseau de distribution d’électricité) qui doit s’étaler de mai 2016 à février 2017. Malgré des promesses d’amélioration du service aux usagers, ce compteur alimente la controverse sur des questions économiques, techniques, de santé et de vie privée.

Il faut rappeler que les ouvrages des réseaux publics de distribution et donc les compteurs appartiennent aux collectivités territoriales. La commune a donc son mot à dire sur ce déploiement.

Elle peut donc se saisir de cette controverse, en se positionnant par une délibération. Quelques exemples :

  • Concernant les risques sur la santé dûs aux ondes électromagnétiques et les bénéfices écologiques contradictoires. Certaines communes ont estimé que le principe de précaution devait primer en refusant le remplacement.
  • Concernant les choix technologiques, l’association Robin des Toits a exposé sa position sur la préférence d’utilisation des réseaux filaires historiques, pour la communication des compteurs d’électricité et de gaz communicants.
  • Concernant l’intérêt économique, alors que le déploiement représentera une dépense de 5 milliards d’euros, les associations de consommateurs sont peu convaincues par l’utilité des informations qui seront communiquées à l’abonné pour réduire sa facture.
  • Concernant l’intrusion dans la vie privée, la Ligue des Droits de l’Homme a demandé un moratoire sur le déploiement en attendant que les expertises aient lieu.

Bref, les Beauchampois ont tout intérêt à se renseigner sur le débat en cours entre partisans et opposants, afin d’éventuellement solliciter l’appui de la commune, s’ils souhaitent refuser son installation dans leur habitation.

Edito

La campagne électorale de l’an passé a eu au moins le mérite de révéler le déclin économique et les difficultés financières de Beauchamp. L’absence de gestion municipale que nous dénonçons depuis 2001, avec ses conséquences néfastes, a enfin éclaté au grand jour.

Depuis leur réélection, M. Lavaud et son équipe prétendue nouvelle, n’ont proposé aucun « plan de relance », aucune alternative à cette politique qui, depuis 32 ans, a conduit Beauchamp à se vider inexorablement de son industrie. M. le Maire se contente de dire qu’il n’y peut rien « car c’est de la compétence de l’intercommunalité ». Il semble oublier que la communauté de communes du Parisis, dont il est vice-président, c’est aussi nous !

Depuis 1 an, notre ville, l’une des plus endettées du Val d’Oise, s’est enfoncée un peu plus dans une léthargie frileuse. Un seul projet : des restrictions budgétaires systématiques, parfois absurdes et mesquines, (cf. modalités d’inscription aux services périscolaires) et des augmentations des taux d’imposition (2008 : +5%, 2009 : +2,5%).
Rien d’autre ?
Côté démocratie locale, les pratiques autocratiques sont tenaces et les conseillers municipaux de la majorité comme de l’opposition sont à peine consultés pour enregistrer les décisions du maire.

Où sont les promesses de concertation, de développement durable, maladroitement utilisées pendant la campagne ?
Pourtant Beauchamp peut être une ville dynamique, conviviale et solidaire, une ville d’échanges et de culture où il fait bon vivre ensemble.
Encore 5 ans à patienter… et à travailler. Jour après jour, nous défendons les intérêts des Beauchampois aux Conseils Municipaux et dans toutes les instances communales. Alternative Citoyenne pour Beauchamp invente et propose un projet ambitieux pour notre ville.

Si vous pensez que notre travail de transparence et d’information est utile et qu’un autre Beauchamp est possible, vous pouvez nous rejoindre ou nous soutenir.
Vos élus sont à votre disposition au 09 79 94 91 62 ou par mail : contact@alternative-beauchamp.fr

ps

Sylvia CERIANI et Patrick PLANCHE

Débat d’Orientation Budgétaire

Ce sera l’objet du prochain Conseil Municipal qui se tiendra le jeudi 3 avril à 21h, Hôtel de Ville.

Malgré une diminution des dépenses de fonctionnement, il est prévu une augmentation de 5% des taux d’imposition (soit un taux qui passe de 13,63% à 14,31% pour la Taxe d’Habitation, de 9,08% à 9,53% pour la Taxe Foncière et de 24,31% à 25,53% pour la Taxe Foncière sur le Non Bâti)